Europe
URL courte
Par
18444
S'abonner

L’homme au volant de la voiture qui a foncé sur des piétons ce mardi 1er décembre à Trèves était ivre et n’avait pas de motivations politique ou religieuse, selon les premiers résultats de l’enquête. Cependant, le trajet de la voiture indique qu’il s’agissait tout de même d’un acte délibéré, a souligné dans la soirée le procureur.

Les informations préliminaires de l’enquête suggèrent que l’homme qui a percuté ce mardi 1er décembre plusieurs piétons dans le centre de Trèves, en en tuant quatre et en en blessant 15, pourrait souffrir «de troubles psychiatriques», a annoncé dans la soirée Peter Fritzen, procureur général du land de Rhénanie-Palatinat.

Le procureur a également indiqué que l’homme était ivre et avait 1,4 g/l d’alcool dans le sang.

Il s’agissait tout de même d’un geste délibéré à en juger par la trajectoire que la voiture a suivie.

«Ces zigzags ont été fait délibérément pour écraser les gens et les blesser, et cela a été fait à plusieurs reprises», a-t-il ajouté.

D’après le procureur, rien n'indique que l’homme avait des motivations terroriste, politique ou religieuse.

Bilan des victimes

Le ministère de l’Intérieur du land de Rhénanie-Palatinat informe que le drame a fait quatre morts dont un enfant ainsi que 15 blessés, dont quatre sont graves et quatre sont de gravité moyenne. Une vingtaine de personnes ont subi un traumatisme psychologique.

Lire aussi:

Meurtre d’Éric Masson à Avignon: quatre suspects interpellés, dont le tireur présumé
«Nos aînés ont raison»: nouvelle tribune de militaires, en activité
Après avoir condamné «l’hystérie» sanitaire, Laurent Ruquier enregistre un cas de Covid sur son plateau
Tags:
voiture-bélier, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook