Europe
URL courte
Par
17274
S'abonner

Un an après avoir quitté ses fonctions de commissaire européen, Günther Oettinger dispose de pas moins de 13 postes, dont certains au sein de sociétés de lobbying. Ceci a indigné l’eurodéputé vert Daniel Freund.

Âgé de 67 ans, Günther Oettinger, ancien commissaire européen, a 13 nouveaux emplois approuvés soit plus que tout autre ancien membre de la Commission européenne, même Jean-Claude Juncker, écrit le Spiegel.

«Sept des 13 nouveaux employeurs d’Oettinger sont à eux seuls dans le domaine du lobbying» de l’UE, s’indigne l’eurodéputé vert Daniel Freund, qui a dirigé le bureau bruxellois de l’ONG Transparency International, rappelle Ouest-France.

Difficile à surveiller

D’après M.Freund, «Oettinher n’est pas autorisé à rédiger une stratégie de lobbying pour son nouvel employeur».

Mais selon lui, «cela ne peut bien sûr guère être surveillé dans la pratique».

En outre, il a été autorisé fin octobre à créer un cabinet de lobbying à son nom.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
lobbying, Günther Oettinger, Commission européenne, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook