Europe
URL courte
Par
8329
S'abonner

La police britannique a arrêté un homme qui venait de poignarder deux femmes dans un magasin à Burnley, dans le nord de l’Angleterre, rapporte la BBC. Ses motivations restent à déterminer, mais les enquêteurs ont évoqué des problèmes de santé mentale. Les blessures n’étaient pas mortelles.

Une attaque au couteau a eu lieu dans la matinée du mercredi 2 décembre dans un magasin Marks & Spencer de Burnley, au nord de Manchester, informe la BBC. L’agresseur, un homme de 57 ans, a blessé deux femmes avant d’être maîtrisé par des passants jusqu’à ce que la police intervienne. Elles ont été emmenées à l’hôpital mais leurs jours ne sont pas en danger.

Les victimes sont une employée du magasin et une cliente, l’une d’elles a déjà pu rentrer chez elle. La superintendante de police du Lancashire Stasia Osiowy a salué les «actions courageuses» des passants qui ont permis d’arrêter l’assaillant, sans quoi les conséquences auraient pu être «bien pires». L’arme en question a été retrouvée sur les lieux.

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre l’arrestation du suspect. Ses vêtements laissent penser qu’il est de religion musulmane, mais la police britannique n’a pas encore déterminé si ses motivations étaient liées à sa foi.

«En raison de commentaires entendus sur les lieux, les inspecteurs antiterroristes mèneront l’enquête», a toutefois indiqué la chaîne britannique.

Santé mentale

Toujours selon la BBC, l’interpellé a été placé en détention en vertu du «Mental Health Act», loi qui définit les droits et traitements accordés aux personnes souffrant de troubles mentaux. La police estime pour l’instant qu’il s’agit d’un «acte isolé».

L’attaque est survenue alors que l’Angleterre venait de rouvrir ses magasins après un mois de fermeture en raison du Covid-19. Après les attaques terroristes en France et en Autriche, le Royaume-Uni a passé son niveau de menace terroriste de «substantiel» à «grave» par mesure de précaution.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Tags:
santé mentale, Angleterre, Marks & Spencer, attaque au couteau, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook