Europe
URL courte
Par
0 294
S'abonner

«Une nouvelle étape de l'hystérie anti-russe» de la part du Danemark. C’est ainsi que la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova a décrit l’inculpation pour espionnage au profit de la Russie d’un citoyen russe au Danemark dont la presse locale a fait part ce 9 décembre.

Réagissant à l’inculpation d’un citoyen russe au Danemark pour espionnage de technologies énergétiques en faveur de la Russie relayée par la presse danoise ce mercredi 9 décembre, Maria Zakharova a qualifié ces allégations d’«infondées». Dans une note publiée ce mercredi sur le site de la diplomatie russe, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères affirme qu’une telle situation s’apparente à «une chasse aux sorcières».

«Nous considérons l'arrestation et le procès en cours comme une nouvelle étape de l'hystérie anti-russe de la part de Copenhague. Des allégations infondées qui rappellent une «chasse aux sorcières », a déclaré la diplomate, précisant qu’une telle situation met en danger les activités des spécialistes russes dans le royaume.

Dès l'arrestation de l’intéressé en juillet, des employés de la section consulaire de l'ambassade russe au Danemark lui ont octroyé l'assistance nécessaire. Un avocat a été mis à sa disposition, fait savoir la note. Le Russe plaide non coupable.

Malgré «le caractère partial» des allégations portées contre ce citoyen russe, Maria Zakharova espère que la justice l’emportera.

D'après la presse danoise, l'homme risque jusqu’à six ans de prison.

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
espionnage, Danemark, Maria Zakharova
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook