Europe
URL courte
Par
15639
S'abonner

Boris Johnson a annoncé le durcissement des restrictions sanitaires à Londres après la découverte d’une nouvelle souche du Covid-19 se propageant rapidement.

Le gouvernement britannique a introduit de nouvelles restrictions sanitaires à Londres et dans plusieurs régions du sud-est du Royaume-Uni suite à la propagation rapide du Covid-19. Boris Johnson a annoncé devant la presse que la capitale passera du niveau 3 au niveau 4 de restrictions.

En vertu de ces nouvelles mesures, les habitants des zones concernées devront rester à leur domicile et les commerces non essentiels seront fermés, de même que les gymnases et les coiffeurs. Les restrictions entreront en vigueur le 20 décembre et dureront au moins deux semaines. Elles seront révisées le 30 décembre.

Une nouvelle souche

Ces nouvelles mesures interviennent après la découverte d’une nouvelle souche du coronavirus. Le 14 décembre, le ministre de la Santé du pays Matt Hancock avait en effet annoncé qu’une variante du Covid-19 sévissait sur le territoire, se propageant plus rapidement que les autres formes du virus connues.

Le nombre exact de personnes infectées par cette nouvelle souche est pour l’heure inconnu. Le fait que cette variante soit plus mortelle que les autres, ou qu’elle résiste aux vaccins, n’est pas avéré.

Début décembre, le Royaume-Uni avait remplacé le confinement national par un système de restrictions à trois niveaux d’alerte. Boris Johnson avait également promis d'assouplir les règles pour la période du 23 au 27 décembre, permettant des réunions de familles dans la limite de trois foyers.

Lire aussi:

Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
confinement, Boris Johnson, Londres, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook