Europe
URL courte
Par
192511
S'abonner

L'Allemagne suspend les liaisons aériennes avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud, suite à l’apparition d’une nouvelle souche du coronavirus, plus contagieuse, dans ces pays, a annoncé le ministère allemand de la Santé. Angela Merkel entend en outre œuvrer pour la fermeture des frontières entre l’UE et le Royaume-Uni, selon Bild.

Le gouvernement allemand suspend les liaisons aériennes avec le Royaume-Uni et l'Afrique du Sud après la forte augmentation des contaminations liées à une nouvelle souche du SRAS-CoV-2 dans ces pays, a annoncé ce dimanche 20 décembre le ministère allemand de la Santé. 

Selon le magazine Bild, l’Allemagne proposera en outre de fermer les frontières européennes aux personnes venant du Royaume-Uni à partir du 21 décembre. Berlin devrait prendre une décision en ce sens dès ce dimanche 20 décembre. Toutefois, les autorités allemandes entendent permettre à leurs concitoyens se trouvant au Royaume-Uni de rentrer chez eux, affirme le magazine.

Le même jour, la chancelière Angela Merkel devrait s’entretenir avec le Président français, Emmanuel Macron, concernant une réaction coordonnée de l’UE à l’évolution de l’épidémie de Covid-19 au Royaume-Uni, ajoute Bild.

La France envisage aussi «sérieusement» de suspendre les vols et liaisons ferroviaires en provenance des îles britanniques pour éviter la propagation de la nouvelle souche de coronavirus, selon BFM TV. Un conseil de Défense a été convoqué en France pour ce dimanche à 17h00.

Madrid a annoncé avoir demandé à Bruxelles une réponse «coordonnée» de l'Union européenne sur une suspension des vols en provenance du Royaume-Uni.

Vols suspendus par trois pays

La Belgique, l’Italie, les Pays-Bas et l'Autriche ont déjà annoncé suspendre les liaisons aériennes et ferroviaires en provenance et à destination du Royaume-Uni peu après l'annonce de nouvelles restrictions dans le pays.

Les vols entre le Royaume-Uni et les Pays-Bas ont été suspendus jusqu'au 1er janvier après le dépistage d’un cas de Covid-19 ressemblant à ceux provoqués par la nouvelle souche de coronavirus sur le territoire britannique.

La Grèce et la République tchèque ont durci les mesures sanitaires à l'encontre des personnes venant du Royaume-Uni, mettant en place des quarantaines respectivement de sept et de dix jours.

Nouvelles restrictions au lieu du déconfinement à Londres

Le 19 décembre, le gouvernement britannique a annoncé de nouvelles restrictions à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre à partir du 20 décembre, afin de tenter de juguler l’envolée des contaminations attribuées à une nouvelle souche du SRAS-CoV-2.

Cette annonce a été faite à peine plus de deux semaines après le déconfinement partiel du 3 décembre.

Toutefois, les autorités notent que, même si la nouvelle souche se propage plus vite et pourrait être 70% plus contagieuse que la précédente, rien n’indique qu’elle est plus dangereuse en matière de mortalité ou de nécessité d’hospitaliser.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Tags:
Allemagne, coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19, frontière, Royaume-Uni, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook