Europe
URL courte
Par
996
S'abonner

En raison de l’apparition d’une nouvelle souche du coronavirus en Grande-Bretagne, plusieurs pays de l’UE ont suspendu leurs liaisons aériennes avec les Îles britanniques. Néanmoins, les passagers des vols qui ont déjà atterri sont obligés de rester dans leurs aéroports d’arrivée, rapporte Bild.

Plusieurs pays européens, dont la France, ont suspendu leurs vols en provenance du Royaume-Uni en raison d’une mutation du coronavirus plus contagieuse détectée à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre. Les passagers des appareils ayant déjà atterri restent bloqués dans leurs aéroports d’arrivée de peur qu'ils ne propagent le virus, rapporte le magazine allemand Bild.

Ainsi, 63 personnes, parmi lesquelles des ressortissants allemands, ont foulé le sol d’Allemagne dimanche 20 décembre et sont désormais contraints de rester à l'aéroport de Hanovre en attendant les résultats des tests PCR. Ceux-ci ne seront en fait prêts que dans la journée de ce lundi, indique Bild. Des lits de camp ont été mis à la disposition des voyageurs afin qu’ils puissent se reposer.

Si possible, renoncez à faire le voyage

Le pilote d'un autre vol à destination de Stuttgart a averti les passagers de l'aéroport d'Heathrow à Londres que toute personne sans passeport allemand devrait passer un certain temps en quarantaine après l'atterrissage jusqu'à ce que les résultats des tests soient connus.

Dans le même temps, il a déclaré qu'il n'y avait plus de chambres disponibles dans les hôtels proches de l'aéroport et qu'ils seraient donc logés dans une zone séparée où des lits seraient installés. À cet égard, il a conseillé à ceux qui en avaient la possibilité de renoncer à faire le voyage.

Une nouvelle souche plus contagieuse

Une nouvelle mutation du coronavirus a été détectée initialement au Royaume-Uni avant d’être recensée également aux Pays-Bas, au Danemark et en Australie. Elle se propage plus rapidement que la version originale mais rien ne permet de dire pour l’instant qu'elle soit plus dangereuse.

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a déclaré ce lundi 20 décembre que la nouvelle mutation n'avait pas encore été identifiée en France mais qu’il était tout à fait possible qu'elle y circule déjà.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une femme soupçonnée d'avoir voulu vendre aux Russes l'ordinateur de Nancy Pelosi
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Tags:
Royaume-Uni, aéroport, souche de coronavirus, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook