Europe
URL courte
Par
3322
S'abonner

Des députés allemands de différents bords militent pour la libération de Julian Assange. L’état de santé du fondateur de WikiLeaks inquiète, alors que la justice s’apprête à statuer sur son extradition.

Plusieurs parlementaires allemands ont créé un groupe de travail au Bundestag pour la libération de Julian Assange, rapporte le Spiegel. Cette initiative conjointe regroupe des membres de tous les groupes parlementaires, à l’exception de l'AfD.

Les députés s’opposent notamment à l’extradition vers les États-Unis du fondateur de WikiLeaks, aujourd’hui incarcéré dans une prison de haute sécurité, à Londres.

«Nous souhaitons envoyer un signal clair pour la protection de la liberté d'expression et de la liberté de la presse, mise en danger par la menace d'extradition de Julian Assange», explique le groupe de travail dans un communiqué de presse.

Une santé qui inquiète

Réfugié pendant près de sept ans à l’ambassade équatorienne de Londres, Julian Assange y avait été arrêté par la police britannique en 2019. La justice américaine a formulé contre lui 18 chefs d’accusation, notamment pour espionnage. Il encourt 175 ans de prison pour avoir diffusé des centaines de milliers de documents classifiés.

La justice britannique doit statuer le 4 janvier sur une demande d’extradition vers les États-Unis. Mais l’état de santé du journaliste australien inquiète les observateurs. Fin novembre, le cyberactiviste avait déjà renoncé à se présenter à une audience, en raison d’un risque élevé de contracter le Covid-19.

«La santé de Julian Assange est extrêmement précaire après des années de surveillance systématique, d'isolement et de harcèlement», explique ainsi le député Frank Heinrich (CDU) dans le communiqué du nouveau groupe de travail.

Le 8 décembre, le rapporteur des Nations unies sur la torture, Nils Melzer, avait déjà exhorté les autorités britanniques à remettre Julian Assange en liberté. Il soulignait lui aussi l’état de santé fragile du détenu et dénonçait une «détention arbitraire», causant des «souffrances de plus en plus graves».

Lire aussi:

Le Drian: «Il est urgent de dire à l'Iran que cela suffit»
«C'est un mal pour un bien»: un soldat français blessé lors d'une attaque terroriste au Mali témoigne
Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Tags:
WikiLeaks, États-Unis, députés, Bundestag, Allemagne, Julian Assange
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook