Europe
URL courte
Par
182
S'abonner

Le test d'électrification du «plus grand» câble sous-marin haute tension du monde, récemment posé en Grèce entre la Crète et le Péloponnèse, a fini par réussir, informe un communiqué du ministère grec de l'Environnement et de l'Énergie du 23 décembre. Cette connexion marque la fin du blocus énergétique de l'île de Crète.

Un câble sous-marin haute tension de 132 kilomètres reliant la ville de La Canée en Crète et celle de Néapolis au sud du Péloponnèse, dans la région de la Laconie, ainsi que 42 kilomètres de câbles souterrains ont été récemment posés en Crète et dans le Péloponnèse, selon un communiqué du ministère grec de l'Environnement et de l'Énergie du 23 décembre. Ce projet, dont le premier test s’est avéré un succès, établit plusieurs records à la fois.

«La liaison par câble de la Crète et du Péloponnèse peut être qualifiée de "liaison record", car c'est le plus long câble de courant alternatif du monde (174 km), le plus long câble sous-marin haute tension du monde (132 km) et le câble haute tension sous-marin le plus profond (1.000 mètres)», détaille le document.

Le budget total de ce projet, réalisé par le biais d’un cofinancement de la Grèce et de l'UE, est de 356 millions d'euros. Le prêt à usage a été émis par la Banque européenne d'investissement (BEI).

Pour en finir avec l'isolement énergétique de la Crète

Pour Manos Manousakis, PDG de l'Independent Power Transmission Operator (IPTO), société qui s’est occupée de la mise en œuvre du projet, la réussite de ce premier test signifie la levée du blocus énergétique de la Crète.

Le ministre grec de l'Environnement et de l'Énergie Kostis Hatzidakis, quant à lui, parle d’une infrastructure d’une importance stratégique pour tout le pays.

«La fourniture d'électricité pilote via la connexion entre la Crète et le Péloponnèse signifie que l'infrastructure ayant une importance stratégique non seulement pour la Crète, mais pour l'ensemble du pays, est sur le point d'être achevée», commente-t-il, en soulignant le rôle important de ce projet vert «avec une empreinte très positive» environnementale et socio-économique.

Lire aussi:

L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
La Russie réagit à son exclusion du groupe d’experts sur le projet lunaire américain
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
câble, Crète, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook