Europe
URL courte
Par
278
S'abonner

Une session de la chambre basse du parlement slovène a été perturbée par le séisme dont l’épicentre se trouvait à une cinquantaine de kilomètres de la capitale croate, Zagreb.

Le tremblement de terre de magnitude 6,4 qui a touché la Croatie ce mardi 29 décembre a également été ressenti à l’Assemblée nationale de la République de Slovénie pendant une session retransmise en live:

Le séisme, dont l'épicentre a été localisé à une cinquantaine de kilomètres au sud-est de la capitale croate, Zagreb, a fait sept morts, selon les dernières données disponibles, ainsi que d'importantes destructions.

Des secousses ressenties dans plusieurs pays

Le tremblement de terre a secoué le centre de la Croatie, rasant des maisons et plongeant des quartiers dans le noir. D'autres pays voisins, notamment la Hongrie et l’Autriche, ont aussi enregistré des secousses.

En Slovénie, la centrale nucléaire de Krsko a été mise à l’arrêt «par précaution» après le séisme. Celui-ci a aussi été ressenti en Serbie et en Bosnie.

Les Balkans sont une zone de forte activité sismique. En novembre 2019, plus de 50 personnes ont trouvé la mort en Albanie dans un puissant tremblement de terre qui avait également fait des milliers de sans-abri.

Lire aussi:

«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
François Bayrou amené à se justifier sur une photo de lui sans masque dans un aéroport apparue sur les réseaux
Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Tags:
parlement, séisme, Slovénie, Croatie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook