Europe
URL courte
Par
4432
S'abonner

Le ministère serbe de l’Intérieur a annoncé avoir lancé une enquête pour établir qui et pourquoi avait illégalement mis sur écoute le Président du pays, Aleksandar Vucic.

Le Président serbe Aleksandar Vucic a été la cible d’écoutes illégales, les services secrets et organes judiciaires du pays mènent une enquête, a déclaré ce dimanche 3 janvier le ministre serbe de l’Intérieur, Aleksandar Vulin, commentant une récente déclaration du chef de l’État.

«Les services du ministère de l’Intérieur chargés d’enquêter sur les écoutes visant le Président Vucic établiront la vérité. Le Président Vucic ne dit jamais rien sans raison, il l’a annoncé non pour faire du marketing politique, mais parce que c’est vrai. Il a reçu des informations, les services compétents l’ont informé sur les écoutes dont il est victime», a indiqué M.Vulin à la chaîne de télévision Prva.

Selon le ministre, les services secrets n’ont pas encore établi quelle était la mission de ceux qui ont placé le Président sur écoute, mais il est déjà clair que ces écoutes ont été malveillantes.

«Le Président a dit la vérité, nous devons maintenant confirmer cette déclaration et faire en sorte que cela ne se reproduise plus», a ajouté M.Vulin.

Le ministre avait précédemment annoncé que le Président serbe était en danger puisqu’il avait «déclaré la guerre à la mafia».

Le Président serbe placé sur écoute

Le 31 décembre, Aleksandar Vucic a déclaré qu’il avait illégalement été mis sur écoute, qualifiant cela de tentative de coup d’État auprès de la chaîne RTV Pink.

Selon lui, les autorités compétentes ont été chargées de déterminer si des étrangers sont impliqués dans les écoutes.

Il a ajouté qu’une campagne de dénigrement était menée contre lui et ceux qui le soutiennent depuis 2014 et que ses détracteurs cherchaient à trouver des ressemblances entre sa famille et celle de l'ancien Président yougoslave Slobodan Milosevic.

Lire aussi:

Des centaines de sans-abri s'installent sous des tentes place des Vosges à Paris - images
«En France, on n’aurait pas honte avec ce que l’on produit»: le propriétaire d’une pâtisserie en Russie se confie
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Tags:
mafia, écoutes téléphoniques, Aleksandar Vucic, Aleksandar Vulin, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook