Europe
URL courte
Par
3713
S'abonner

Un événement d'envergure a été organisé en région catalane, l'une plus durement touchées par le Covid-19, le 1er janvier, sans autorisation ni respect des restrictions sanitaires. La police a interpellé quelque 210 personnes, dont des Français. Une enquête a été ouverte.

En plein rebond de l’épidémie, une fête illégale d’envergure a été organisée dans la ville de Llinars del Vallès, à quelque 40 kilomètres au nord-ouest de Barcelone. Elle a réuni jusqu'à 1.000 personnes et aurait dû durer trois jours, mais a été interrompue par la police samedi 2 janvier, rapporte le journal La Vanguardia.

Alors que cette région subit un pic épidémiologique, des photos et vidéos tournées montrent des centaines de personnes rassemblées dans une ancienne usine sans respecter les mesures visant à endiguer la propagation du virus.

​Une enquête ouverte

La police espagnole n’est intervenue que 36 heures après les premiers appels de citoyens inquiets, indique La Vanguardia. Parmi quelque 210 interpellés, les autorités ont identifié de nombreux étrangers, dont 35 ressortissants français mais aussi andorrans, italiens, luxembourgeois ou encore autrichiens.

​Une enquête a été ouverte pour déterminer pourquoi la police a réagi si tard et qui a organisé la fête. Les organisateurs risquent des amendes allant jusqu'à 600.000 euros.

Lire aussi:

Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
«Les Américains ont déclenché une guerre commerciale non seulement contre la Chine, mais également contre l’Europe»
Tags:
pandémie, police, fête, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook