Europe
URL courte
Par
6923
S'abonner

À l'âge de 94 ans, Élisabeth II, la reine du Royaume-Uni, désormais le cinquième pays dans le monde à avoir dépassé la barre des trois millions de cas de Covid-19, a reçu un vaccin contre le coronavirus, a annoncé le 9 janvier le palais de Buckingham. Son époux, le duc d'Édimbourg, âgé de 99 ans, a lui aussi été vacciné.

La reine du Royaume-Uni Élisabeth II, âgée de 94 ans, ainsi que son époux Philip Mountbatten, 99 ans, se sont fait vacciner contre le Covid-19, a annoncé ce 9 janvier le palais de Buckingham.

«La reine et le duc d'Édimbourg ont reçu aujourd’hui leurs injections contre le Covid-19», a-t-il précisé, cité par Reuters.

Les vaccins ont été administrés par un médecin de famille à la résidence de la reine au château de Windsor en Angleterre, détaille l'agence.

Vaccination outre-Manche

Le Royaume-Uni a été le premier pays européen à lancer sa campagne de vaccination contre le coronavirus début décembre. Jusqu'à présent, les vaccins ne sont disponibles que pour les personnes dans le groupe à risque, à savoir les patients et le personnel des maisons de retraite, les personnes âgées de plus de 80 ans et les médecins. La reine, 94 ans, et le duc, 99 ans, font alors partie de ce groupe prioritaire.

À ce jour, quelque 1,5 million de Britanniques ont déjà été vaccinés.

La vaccination a commencé le 8 décembre avec l’injonction de Pfizer-BioNTech. À partir du 4 janvier, les résidents du royaume reçoivent également le vaccin AstraZeneca-Oxford. Les vaccins au Royaume-Uni sont gratuits, ils sont administrés à l’invitation du National Health Service (NHS) dans les centres de vaccination spécialisés.

La barre des trois millions de cas dépassée

Le Royaume-Uni est le cinquième pays dans le monde à avoir franchi le cap des trois millions de cas de contamination par le coronavirus, après les États-Unis, l’Inde, le Brésil et la Russie. Le pays dénombre à ce jour plus de 80.000 morts.

La situation sanitaire étant aggravée par la propagation d’une nouvelle souche de coronavirus, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé le 4 janvier le reconfinement total de l’Angleterre jusqu’à la mi-février. Ce confinement prévoit la fermeture des restaurants et des magasins non essentiels, ainsi que des écoles: il s’agit donc d’un régime plus strict que celui introduit à l’automne.

Qui plus est, afin de faire face à la circulation rapide du virus, le maire de Londres a déclaré le 8 janvier l’état d’urgence dans la capitale britannique évoquant la possibilité d’engorgement des hôpitaux de la ville si rien n’est fait. Selon lui, «un Londonien sur 30» est maintenant atteint du Covid-19.

Lire aussi:

Un homme tue deux femmes dont une employée du Pôle emploi
Sans masque, des policiers dansent la macarena dans un commissariat d’Aubervilliers en plein couvre-feu – vidéo
Pr Raoult: «Il faut arrêter de penser que les gens vont vivre indéfiniment enfermés» – entretien exclusif
Tags:
vaccin, Covid-19, reine Élisabeth II, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook