Europe
URL courte
Par
Débat sur l'instauration d'un passeport vaccinal (45)
84298
S'abonner

Sans rejeter la possibilité de l’instauration des passeports vaccinaux dans les États membres de l’Union européenne, Charles Michel a déclaré sur la chaîne publique néerlandaise NPO qu’il était encore «trop tôt» pour mettre en place cette mesure.

Suite à l’idée d’instaurer un passeport vaccinal pour les voyages en Europe exprimée en début de semaine dernière par le Premier ministre grec, cette possibilité n’a pas été exclue par Charles Michel, chef du Conseil européen, lors d’une interview sur NPO Buitenhof le 17 janvier.

«Je ne l’exclus pas, mais ce sujet est sensible dans les pays européens», a-t-il déclaré tout en affirmant que «ce n’est pas parce qu'un débat est compliqué ou sensible qu’il faut l’éviter».

«Frustration gigantesque»

En évoquant des discussions informelles à ce sujet en cours parmi les dirigeants des pays membres de l’UE, Charles Michel a tenu à souligner que le vrai débat serait lancé jeudi prochain.

À cet égard, deux questions se posent, a-t-il jugé: 

«Sommes-nous d'accord pour introduire un tel document? Et si nous sommes d'accord, quand est-il approprié de le faire?»

Cependant, le président du Conseil européen a mis en garde contre la mise en place prématurée de cette mesure. Il faudra attendre que plus de personnes soient vaccinées, juge-t-il:

«Si nous devions mettre cela en œuvre trop tôt, cela créerait une frustration gigantesque».

Position de la France

Au micro de franceinfo, le secrétaire d’État aux Affaires européennes Clément Beaune a déclaré le 17 janvier que la France était «très réticente» par rapport à la question des passeports vaccinaux. D’après lui, «c’est très prématuré»:

«C’est un débat qui n’a pas lieu d’être et ce serait choquant, alors qu’on débute encore partout cette campagne de vaccination en Europe, qu’il y ait des droits plus importants pour certains plus que pour d’autres. Ce n’est pas notre conception de la protection et de l’accès aux vaccins».
Dossier:
Débat sur l'instauration d'un passeport vaccinal (45)

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Une candidate du RN suspendue en Auvergne-Rhône-Alpes pour un tweet antisémite
Tags:
France, vaccin, vaccination, Union européenne (UE), Europe, Charles Michel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook