Europe
URL courte
Par
191116
S'abonner

Le chef de la diplomatie russe a demandé à Paris et Berlin de «ramener Kiev à la raison» en le poussant à appliquer les accords de Minsk censés régler la situation dans le Donbass. Selon lui, cela influencera la position russe.

La Russie «organisera différemment» ses démarches si Paris et Berlin ne persuadent pas Kiev d’appliquer les ententes de Minsk et du format Normandie sur le Donbass, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères lors de sa conférence de presse annuelle portant sur le bilan de l’année écoulée, qui a eu lieu ce lundi 18 janvier.

Il a mis en exergue que l’Ukraine n'avait pas respecté ces ententes, les représentants de Kiev jugeant possible seulement une mise en application partielle.

«Pour moi, l'essentiel est de comprendre ce que pensent les Français et les Allemands. Quand, en réponse à nos nombreuses lettres, y compris celles que j'ai envoyées, nous demandons de ramener à la raison les représentants de Kiev aux négociations avec le Donbass, ils partent simplement, comme nous le disons, dans l'ombre. Ils ne disent rien en public», a-t-il indiqué.

«Si selon leur position il ne faut pas offenser le pays, le gouvernement de l’Ukraine, avec laquelle est lié un espoir de contenir la Russie, alors qu’ils nous le disent explicitement. Alors, nous adopterons une approche différente pour construire nos actions dans cette direction», a déclaré Sergueï Lavrov.

Il n’est pas allé dans le détail pour expliquer comment la Russie va changer sa stratégie en ce sens.

La situation du Donbass

Suite au coup d'État à Kiev en 2014, des affrontements armés ont éclaté dans l'est de l'Ukraine entre insurgés qui se sont organisés et forces gouvernementales ukrainiennes.

Les négociations lors du premier sommet au format Normandie en 2014, qui réunissait les dirigeants de l’Ukraine, de la Russie, de la France et de l’Allemagne, avaient résulté dans les accords de Minsk. Toutefois, le cessez-le-feu complet n’a pas encore été atteint, selon la diplomatie russe qui rappelle que les accords de Minsk n’ont toujours pas été appliqués par l’Ukraine. En outre, le Donbass n’a toujours pas obtenu non plus de statut spécial, comme prévu dans les accords.

Le 12 février 2015, les accords de Minsk II ont été signés entre les dirigeants de l’Ukraine, de la Russie, de la France et de l’Allemagne. Pourtant, les discussions relatives au Donbass perdurent entre les dirigeants des pays concernés.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
diplomatie, politique, Sergueï Lavrov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook