Europe
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)
14846
S'abonner

Lors d'un entretien avec Vladimir Poutine, la chancelière allemande a proposé le soutien d'un régulateur allemand à la Russie pour faciliter l'approbation du vaccin anti-Covid Spoutnik V par l'autorité médicale de l'Union européenne. C'est après ce feu vert que Berlin et Moscou pourront discuter d'une co-production du médicament, a-t-elle ajouté.

Angela Merkel a affirmé que lors d'une conversation avec le chef de l'État russe elle lui avait offert le soutien d'un institut allemand dans la préparation d'une demande d'enregistrement du vaccin Spoutnik V sur le marché européen.

«La Russie a déposé une demande [d'enregistrement] à l'Agence européenne des médicaments, et j'ai suggéré que notre institut Paul Ehrlich puisse aider la Russie à préparer des documents pour l'agence», a déclaré aux journalistes la chancelière allemande.

«Si le vaccin reçoit l'approbation de l'AEM, nous pourrons discuter d'une production et utilisation conjointes», a poursuivi Mme Merkel.

Le directeur du Fonds russe d'investissements directs (RFPI), Kirill Dmitriev, a constaté l'intérêt de nombre de pays européens à l'égard du vaccin russe.

«Nous sommes en bonne discussion avec l'Allemagne au sujet d'une possible production de Spoutnik V dans ce pays», a-t-il indiqué lors d'un point presse.

En Russie, la campagne de vaccination a débuté en décembre par les catégoriés proiritaires, notamment les personnes âgées ou encore le personnel médical.

Hongrie, la pionnière

La Hongrie vient de devenir le premier pays européen à donner son feu vert à l'utilisation de ce vaccin conçu par le Centre d'épidémiologie et de microbiologie Gamaleïa de Moscou. Selon les dernières estimations, son efficacité s'établit à 91,4%.

La Biélorussie, la Serbie, l'Argentine, le Venezuela, la Bolivie, l'Algérie, la Palestine figurent parmi les pays à avoir approuvé l'utilisation de Spoutnik V sur leur territoire.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (94)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
Agence européenne des médicaments (EMA), Union européenne (UE), Spoutnik V, Angela Merkel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook