Europe
URL courte
Par
6619
S'abonner

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a recommandé vendredi d'accorder une autorisation de mise sur le marché pour les personnes âgées de 18 ans et plus du vaccin contre le coronavirus développé par AstraZeneca associé à l'université d'Oxford.

Le vaccin du groupe pharmaceutique suédo-britannique AstraZeneca a été recommandé pour l'autorisation par l'Agence européenne des médicaments. Il s'agit du troisième vaccin contre le Covid-19 dont l'EMA a recommandé l'autorisation, après ceux du duo Pfizer/BioNtech et de Moderna.

«Les résultats combinés de quatre essais cliniques réalisés au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud ont montré que le vaccin Covid-19 d'AstraZeneca était sûr et efficace pour prévenir le Covid-19 chez les personnes âgées de 18 ans et plus», souligné l'agence dans un communiqué.

Ce vaccin a fait preuve d'une efficacité d'environ 60% dans les essais qui ont servi de base à cette décision. Le médicament fait l'objet de deux injections, la seconde entre quatre et 12 semaines après la première.

Efficacité pour les personnes âgées

L'agence a précisé qu'il n'y avait pas encore assez de résultats pour les personnes de plus de 55 ans pour déterminer l'efficacité du vaccin pour ce groupe, estimant toutefois qu'il devrait assurer également une protection des personnes âgées.

Auparavant, la Commission permanente de vaccination auprès de l’institut Robert Koch, en Allemagne, a déconseillé l'utilisation du vaccin chez les personnes de plus de 65 ans. Le groupe pharmaceutique a rétorqué que «les dernières analyses appu[yaient] l'hypothèse d'une efficacité du vaccin chez les plus de 65 ans».

 

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Déchéance de la nationalité pour les Algériens auteurs de graves préjudices aux intérêts de l’État
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
AstraZeneca, vaccin, Covid-19, Agence européenne des médicaments (EMA)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook