Europe
URL courte
Par
12937
S'abonner

Après la Chine, c’est la Galice, une communauté autonome située au nord-ouest de l’Espagne, qui a débuté l’utilisation de tests de dépistage du Covid-19 par voie rectale. Relayée par la chaîne CTRVG, cette information a été ensuite confirmée par le ministère de la Santé local à El Correo.

Le ministère de la Santé de la région de Galice, une communauté autonome située au nord-ouest de l’Espagne, a indiqué à El Correo appliquer le test anal principalement chez les personnes intubées et atteintes de formes sévères de la maladie.

«Ils [les tests, ndlr] sont pratiqués chez les patients intubés qui, en raison de leur état très grave, ne peuvent pas subir de tests PCR nasaux», a expliqué un porte-parole du ministère de la Santé galician.

Cette pratique est utilisée uniquement sur le territoire de Galice.

Test anal en Chine

D’après le Global Times, des tests de dépistage du Covid-19 par voie rectale ont été expérimentés en Chine dès le mois de mars. Ils sont réservés actuellement aux sujets à risque et aux voyageurs arrivant de l’étranger.

Le dépistage rectal «permet d’augmenter le taux de détection des personnes infectées» car le coronavirus reste présent plus longtemps dans l’anus que dans les voies respiratoires, a indiqué à la télévision publique CCTV le médecin Li Tongzeng, de l’hôpital You’an de Pékin.

Lire aussi:

«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Tags:
test, Covid-19, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook