Europe
URL courte
Par
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (129)
23617
S'abonner

Les pays occidentaux ne sont pas si divisés qu’il n’y paraît sur la construction du Nord Stream 2, selon Angela Merkel. L’Allemagne s’active sur le sujet, discutant avec la France et promettant des négociations avec l’administration Biden.

Les différences de vue sur le gazoduc Nord Stream 2 ne sont pas si profondes entre les pays occidentaux, États-Unis compris, a déclaré Angela Merkel lors d’une conférence de presse. La chancelière pense toujours qu’une solution commune peut être trouvée sur ce dossier.

Selon elle, ce n’est pas tant le volet économique du projet qui crée des tensions que ses implications politiques. La construction du gazoduc russo-allemand joue notamment un rôle dans les relations transatlantiques, a-t-elle précisé.

«Les différences ne sont pas aussi grandes qu'elles le paraissent. Mais c'est un projet controversé qui sera discuté en Europe, c'est évident. Mais je crois […] que nous pouvons trouver une solution commune», a ainsi expliqué Angela Merkel à la presse, après une réunion virtuelle du Conseil franco-allemand de défense et de sécurité.

La chancelière a encore déclaré que des négociations sur Nord Stream 2 seraient entreprises avec l’administration Biden. À ce sujet, elle a critiqué les sanctions américaines qui ne constituent pas, selon elle, «la meilleure façon» de résoudre ce différend.

Le projet de Nord Stream 2, gazoduc long de 2.460 kilomètres, achoppe actuellement sur les 120 derniers kilomètres de tubes, qui doivent être posés dans les eaux danoises et allemandes. Suite à la récente arrestation d’Alexeï Navalny, le Parlement européen a invité les États membres à renforcer les sanctions contre la Russie.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (129)

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
sanctions antirusses, énergies renouvelables, charbon, nucléaire, gazoduc, Angela Merkel, Nord Stream 2
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook