Europe
URL courte
Par
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (129)
16446
S'abonner

Sebastian Kurz estime que la construction du Nord Stream 2 ne doit pas être liée à l'affaire Navalny car elle est dans l'intérêt de nombreux pays de l'UE. Cependant, le verdict prononcé contre l’opposant au Kremlin est «inacceptable».

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz soutient la position de Berlin sur le gazoduc Nord Stream 2, signalant que sa construction ne doit pas être associée à la situation autour d’Alexeï Navalny.

Dans le débat sur le gazoduc Nord Stream 2 et les sanctions possibles contre la Russie en raison de l'emprisonnement d’Alexeï Navalny, le chancelier autrichien soutient l’Allemagne.

«Je salue le fait que le gouvernement fédéral allemand s'en tienne au Nord Stream 2», avance-t-il au journal allemand Welt am Sonntag.

«Quiconque pense que le nouveau gazoduc ne serait que dans l'intérêt de la Russie a tort».

Selon lui, Nord Stream 2 est un «projet européen» qui est dans l'intérêt de nombreux pays de l'UE.

«Je ne crois pas qu'il soit nécessaire de lier la réaction nécessaire à l'action contre l'opposant Navalny à la construction du Nord Stream 2», soutient-il.

Le chancelier estime que dans son ensemble, le pipeline est «un projet très positif».

Verdict «inacceptable»

M.Kurz appelle néanmoins à la libération de Navalny, qualifiant le verdict prononcé d’«inacceptable».

Angela Merkel avait précédemment déclaré que l’Allemagne et l’Union européenne se réservaient le droit d’étendre les sanctions contre la Russie suite aux derniers événements, tout en soulignant la «nécessité stratégique» d’un dialogue entre Moscou et Bruxelles.

Concernant le gazoduc, elle a confirmé que la position du gouvernement allemand restait invariable et que le gazoduc était en dehors de la politique.

Condamnation de Navalny

Mardi 2 février, Alexeï Navalny a été condamné à deux ans et huit mois de prison ferme pour avoir violé les conditions de sa liberté conditionnelle dans le cadre de l’affaire Yves Rocher.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (129)

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
La police utilise un taser lors d’un contrôle à Nantes, le suspect reste insensible
Tags:
Nord Stream 2, Alexeï Navalny, Sebastian Kurz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook