Europe
URL courte
Par
7244
S'abonner

Après une opération de police d’envergure en Serbie, le ministre de l’Intérieur a déclaré soupçonner la mafia d’organiser une attaque contre le Président Aleksandar Vucic.

La mafia prépare une attaque contre le Président Aleksandar Vucic, a déclaré ce samedi 6 février le ministre serbe de l’Intérieur, Aleksandar Vulin, à l’issue d’une importante opération de police menée dans le pays.

«La seule personne dont la mort arrêterait la lutte contre la mafia est Aleksandar Vucic. La seule personne dont l’assassinat paralyserait l’ensemble de l’État et entraînerait une grave instabilité politique et, éventuellement, arrêterait la lutte contre la mafia, c'est Aleksandar Vucic», a indiqué le ministre à la chaîne de télévision Prva.

Opération d’envergure contre la mafia

Pendant leur opération conjointe du 4 février, les policiers et représentants de l’Agence de sécurité et d’information (BIA, service de renseignement serbe) ont arrêté plusieurs membres d’une association criminelle qui collaborerait avec des clans mafieux au Monténégro. Ils ont en outre mené des perquisitions sur plusieurs sites dont le stade du club de football Partizan à Belgrade, dont des supporters seraient liés à cette association criminelle.

Un fusil de précision équipé d’un silencieux et de cartouches qui, selon le ministre, était destiné à être utilisé pour abattre le Président Vucic, y a été saisi.

Le 5 février, un convoi de 22 véhicules sous escorte policière a transporté les suspects au département du parquet pour la lutte contre le crime organisé. Selon l’enquête, deux chefs du groupe illégal, Veljko Belivuk et Marko Miljkovic, ont récemment rencontré «l'un des plus grands trafiquants de drogue de cette partie du monde» au Monténégro et leur arrestation a donc causé des millions d'euros de dommages à la mafia.

Menaces et écoutes illégales visant le Président Vucic

M.Vulin avait déclaré le 3 janvier que le Président serbe avait été la cible d’écoutes illégales et qu’il était menacé parce qu’il avait «lancé une guerre contre le crime organisé» en faisant arrêter des membres de clans mafieux monténégrins.

Le 31 décembre, Aleksandar Vucic lui-même avait déclaré à la chaîne RTV Pink avoir illégalement été mis sur écoute, qualifiant cela de tentative de coup d’État.

Ces dernières années, les services judiciaires serbes ont arrêté plusieurs personnes ayant proféré des menaces à l’encontre de M.Vucic et de ses proches sur les réseaux sociaux.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
«Je vais tous vous crever»: appelés pour des violences conjugales, des policiers se font tirer dessus
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Tags:
Aleksandar Vucic, Aleksandar Vulin, mafia, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook