Europe
URL courte
Par
111113
S'abonner

Selon le porte-parole du Kremlin, la décision d’expulser des diplomates allemand, polonais et suédois provient d’«actions entreprises par des missions étrangères à Moscou».

Trois diplomates européens ont été expulsés de Russie pour avoir participé à une manifestation illégale en soutien à Alexeï Navalny. Pour le porte-parole du Kremlin, cette décision est «une conséquence des actions entreprises par certaines missions étrangères à Moscou».

«La partie russe a clairement démontré qu'elle n'avait pas l'intention de le tolérer», insiste Dmitri Peskov.

Le porte-parole de Vladimir Poutine s'est par ailleurs abstenu de commenter la déclaration du chef de la diplomatie européenne qui, à l’issue de sa récente visite, a écrit sur le site officiel de la diplomatie de l’UE que la Russie considérait les valeurs démocratiques «comme une menace existentielle» et s’éloignait davantage de l’Europe. Dmitri Peskov a déclaré qu'il ne savait pas si l'expulsion des diplomates avait influencé la position de Josep Borrell.

«Je ne prétends pas juger ce qui aurait pu influencer une telle évaluation», indique-t-il.

Trois diplomates européens expulsés

Le 5 février, le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé l'expulsion de diplomates allemand, polonais et suédois qui avaient participé à des rassemblements illégaux en soutien à l’opposant Alexeï Navalny en janvier. La diplomatie européenne a en réponse demandé à Moscou de reconsidérer sa décision.

Lire aussi:

Véhicules endommagés, poubelles incendiées, tirs de mortiers d’artifice: nuit agitée pour les policiers de l’Oise
Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Opération de police au siège du FC Barcelone, le président Bartomeu arrêté
Tags:
expulsions, Kremlin, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook