Europe
URL courte
Par
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)
3123816
S'abonner

Dès sa première conversation téléphonique avec Emmanuel Macron après le prétendu empoisonnement d’Alexeï Navalny, Vladimir Poutine lui a proposé l’aide d’experts russes, qui a été refusée.

Lors d'une réunion avec les rédacteurs en chef de médias russes, Vladimir Poutine a évoqué quelques détails de l’affaire Navalny, a fait savoir à Sputnik un participant à la rencontre.

«Il n’y a probablement pas de secret. Vous pouvez le raconter», a, d'après lui, déclaré le Président russe.

Selon le chef de l'État, dès le premier entretien téléphonique avec Emmanuel Macron après le prétendu empoisonnement d’Alexeï Navalny, il a proposé à son interlocuteur que des experts russes se rendent en Europe pour travailler de concert avec leurs homologues afin de déterminer le poison dans les échantillons prélevés.

En outre, le Président russe a assuré Emmanuel Macron qu’en cas de découverte «ne serait-ce que de quelque chose», une affaire pénale serait ouverte, a précisé la source.

Toujours pas de réponses

Vladimir Poutine a également exposé une autre option de collaboration: recevoir des experts occidentaux en Russie et étudier les échantillons de l'opposant ici, ce que le Président français a refusé, explique le participant à la rencontre.

Ainsi, prête à coopérer, la Russie n'a reçu de réponses à ses demandes ni de la part de la France, ni de la part de l'Allemagne, a ajouté pour conclure la même source.

Dossier:
Retour d'Alexeï Navalny en Russie (24)

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Tags:
Russie, France, Emmanuel Macron, Alexeï Navalny, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook