Europe
URL courte
Par
41816
S'abonner

Près d’un millier de personnes se sont rassemblées dans une boîte de nuit de Belgrade malgré les restrictions imposées en raison de la pandémie de Covid-19. Trois organisateurs présumés de la fête ont été placés en garde à vue.

Trois personnes soupçonnées d’avoir organisé le 13 février une fête clandestine avec 1.000 participants dans une boîte de nuit de Palilula, à Belgrade, ont été arrêtées en Serbie, a annoncé ce dimanche 14 février le ministère serbe de l’Intérieur.

«Des membres du ministère de l’Intérieur, en coopération avec la police municipale, ont arrêté trois personnes soupçonnées d’avoir commis l'infraction pénale de non-respect des réglementations sanitaires pendant l'épidémie. On soupçonne qu'hier soir, en tant que responsables, ces suspects ont participé à l'organisation d'un rassemblement d'environ 1.000 personnes dans un établissement de Palilula, et ont ainsi violé les mesures épidémiologiques […]. Les suspects ont été placés en garde à vue pour 48 heures», a indiqué le ministère dans un communiqué.

​Il s’agirait de plusieurs responsables de la boîte de nuit, âgés respectivement de 34, 46 et 51 ans, précise le ministère. Ils encourent une amende mais risquent aussi d’être condamnés jusqu’à trois ans de prison, selon la télévision serbe RTS.

D’après les médias serbes, la fête clandestine se serait tenue dans la boîte de nuit Musk Machine située au croisement des rues Garasanina et Aberdareva, non loin du Parlement serbe.

Les rassemblements de masse sont interdits en Serbie, les cafés sont ouverts jusqu'à 20 heures en raison des mesures anti-épidémiques.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Un prévenu pakistanais exhorte un juge à lui «donner» sa «promise» de 14 ans contre son gré
Scènes de violences urbaines à Lyon entre la police et des habitants d'un quartier – vidéos
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Tags:
fête, Covid-19, pandémie, Belgrade
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook