Europe
URL courte
Par
181
S'abonner

Les Athéniens ont découvert leur ville dans des habits hivernaux qu’ils n’avaient pas vus depuis longtemps. Une vague de froid et de neige a recouvert la capitale grecque, entraînant d’importants problèmes dans la région de l’Attique, tels que des chutes d’arbres et des pannes d’électricité.

Une vague de froid «sans précédent» appelée Médée a apporté de lourdes chutes de neige principalement dans la région de l’Attique où se trouve la capitale grecque. Selon des météorologues, ces intempéries sont inédites pour le pays depuis au moins une dizaine d’années.

Après avoir commencé sa descente vers le sud, Médée continuera à battre son plein ce mercredi 17 février, selon les services météo. Elle a toutefois laissé des paysages spectaculaires dans l’Attique.

​Le centre historique de la capitale grecque avec le célèbre site du Parthénon a été recouvert d’un manteau blanc et était parfois à peine visible derrière le mur épais de la neige.

Médée a été un important défi pour les services d’urgence de la région. Selon des médias locaux, l’intervention de l'armée a été nécessaire, alors que plusieurs centaines de techniciens ont été dépêchés pour faire face aux conséquences des intempéries.

​Ainsi, plusieurs zones de la région sont restées sans électricité, des problèmes en alimentation en eau ont également été causés. De grandes quantités de neige ont provoqué des chutes d’arbres. Trois morts ont été par ailleurs signalés sur les îles de Crète et d’Evia. La circulation sur certaines routes a été paralysée, notamment celle menant à Athènes.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
chute de neige, intempéries, Athènes, neige
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook