Europe
URL courte
Par
7518
S'abonner

Alors que la nouvelle mutation du coronavirus détectée en Norvège a des ressemblances avec les variants britannique et sud-africain, il est encore trop tôt pour estimer sa contagiosité, relate NRK. Environ 10 personnes ont été infectées par la nouvelle souche.

Une nouvelle mutation du coronavirus, appelée B.1.525, a été détectée en Norvège, selon la Société norvégienne de radiodiffusion (NRK).

La directrice d’un département de l'Institut norvégien de la santé, Line Vold, a précisé que 10 cas d'infection par la nouvelle souche avaient été signalés dans le pays depuis sa découverte ce mercredi 17 février.

En outre, le média a détaillé que cette nouvelle mutation avait également été repérée chez 30 personnes au Royaume-Uni, au Danemark et aux États-Unis.

Pour l'instant, il n'y a aucune indication laissant supposer que la souche trouvée est plus contagieuse, a précisé Line Vold à la chaîne.

Ressemblance avec d’autres variants

Dans le même temps, les scientifiques ont noté la ressemblance de la souche découverte en Norvège avec les versions britannique et sud-africaine du coronavirus. Les habitants du royaume ont déjà été infectés plus de 700 fois avec ces deux autres variants.

Line Vold a souligné que, pour le coronavirus, il est naturel de muter, en promettant que tous les cas de nouvelle souche seraient suivis.

«Nous observons également des changements dans d'autres mutations circulant en Norvège. De nouveaux variants se répandent dans le monde et c'est une évolution naturelle du virus qui ne cesse de changer», explique-t-elle à la chaîne.

Lire aussi:

Un centre culturel turc des Vosges abritait une colonie de vacances clandestine
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Refus de la laïcité chez les jeunes Français: jusque dans les salles de classe, le modèle américain s’impose
Tags:
épidémie, santé, coronavirus SARS-CoV-2, souche de coronavirus, Covid-19, Norvège
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook