Europe
URL courte
Par
111084
S'abonner

Les autorités suisses n’excluent pas une éventuelle annulation du contrat sur la livraison du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19 ou la revente des doses à un autre pays, selon le journal suisse NZZ am Sonntag.

Les doses du vaccin contre le coronavirus d’AstraZeneca commandées par la Suisse pourraient être renvoyées à un autre pays, a déclaré ce dimanche 21 février au journal NZZ am Sonntag Nora Kronig, vice-directrice de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) suisse, responsable pour les vaccins contre le Covid-19.

«Le retrait du contrat de vente n'est actuellement pas une option. Mais cela n’est pas exclu, si le vaccin n’est pas approuvé dans le pays», a indiqué Mme Kronig.

En décembre, l’OFSP a annoncé que la confédération avait conclu des contrats pour 5,3 millions de doses du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca. À ce jour, ce vaccin est toujours en train de suivre la procédure d’autorisation auprès de l’Institut suisse des produits thérapeutiques Swissmedic.

La Suisse en attente d’informations des USA

Selon NZZ am Sonntag, la certification du vaccin traîne en longueur puisque le régulateur Swissmedic a envoyé une demande de données sur les essais cliniques menés aux États-Unis.

«On ne sait toujours pas ce qui arrivera à AstraZeneca. On étudie la possibilité de transmettre le vaccin», a noté Mme Kronig.

Selon un représentant d’AstraZeneca cité par le journal suisse, le groupe est prêt à livrer le vaccin dès qu’il reçoit le feu vert.

Vaccination en Suisse et effets indésirables

Le 5 février, Swissmedic a annoncé avoir analysé et évalué au total 63 déclarations d’effets indésirables présumés en rapport avec des vaccinations contre le Covid-19 en Suisse. Parmi les 26 déclarations d’effets indésirables considérées comme graves, six faisaient état de décès de patients. Toutefois, l’Institut a noté que rien n’indiquait que ces décès soient dus à la vaccination et qu’il ne modifierait en rien le profil risque-bénéfice des vaccins contre le Covid-19.

La campagne d’immunisation contre le Covid-19 a débuté en Suisse le 23 décembre. Le pays utilise les vaccins de Pfizer-BioNTech et de Moderna.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Vladimir Poutine qualifie d’«insectes» et de «salopards» ceux qui poussent les jeunes à se suicider
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
contrat, Suisse, AstraZeneca
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook