Europe
URL courte
Par
16261
S'abonner

La Norvège a, pour la première fois, accueilli des bombardiers stratégiques B1-B de l’US Air Force, qui devront participer à des manœuvres dans le ciel européen.

Des bombardiers stratégiques B-1B Lancer de l’US Air Force  sont arrivés en Norvège, à la base d’Orland, dans le centre du pays, a annoncé le Commandement de l’US Air Force en Europe et Afrique (USAFE-AFAFRICA) dans un communiqué:

«Les avions B-1B de la 7e escadrille de bombardiers de l'US Air Force cantonnés à la base de Dyess, au Texas, sont arrivés à la base aérienne d’Orland, en Norvège, pour une longue mission de formation […]. C'est la première fois que des bombardiers américains opèrent depuis la Norvège.»

​Selon le Commandement, les B-1B «participeront à des exercices de simulation et de vol à travers l'Europe».

«J'attends avec impatience l'occasion de montrer notre capacité à mener des opérations à partir de ce nouvel emplacement et à accomplir une mission dans un nouvel environnement. Des exercices avec des alliés comme la Norvège nous permettent de perfectionner nos compétences en matière de dissuasion et de défense, ainsi que de renforcer la stabilité dans la région», a indiqué le général Jeffrey Harrigian, commandant de l’USAFE-AFAFRICA.

«Un message clair» pour la Russie?

Le 9 février, la chaîne de télévision CNN a indiqué que le Pentagone déployait quatre de ses bombardiers B-1 Lancer en Norvège pour envoyer le «message clair à Moscou que l'armée américaine opèrera dans la région stratégiquement importante de l'Arctique». Selon CNN, le Pentagone compte remplir des missions le long de la frontière nord de la Russie et au-delà du cercle polaire arctique.

La Russie considère ces actions d’Oslo et de Washington comme une nouvelle étape d’intensification des activités militaires dans la région, selon la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Plus de 200 militaires US également transférés en Norvège

Le Commandement des forces des États-Unis en Europe avait pour la première fois annoncé le déplacement de plus de 200 militaires de l’US Air Force et d’un escadron des bombardiers stratégiques B-1 Lancer en Norvège le 2 février.

En septembre, le site Defense One avait indiqué que les États-Unis devraient augmenter le nombre de leurs bombardiers stratégiques «pour vaincre la défense aérienne de Kaliningrad» lors d’un éventuel conflit avec la Russie et la Chine. Selon Defense One, l'utilisation massive de B-1 Lancer et de B-52 Stratofortress représenterait un gage de victoire.

Lire aussi:

Sarkozy placé sous bracelet électronique? L’ex-Président rattrapé par son vieux tweet
Ce chasseur russe est l’un des plus beaux du monde, selon les lecteurs d’un site américain
Un ancien ministre de Hollande et Mitterrand entendu sur des accusations de viols sur mineur
Tags:
bombardier, USAFE-AFAFRICA, États-Unis, Norvège, B-1B Lancer
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook