Europe
URL courte
Par
181103
S'abonner

Une jeune Belge a été violée à plusieurs reprises dans les toilettes d’un café, à Gand. Les agresseurs ont filmé leur méfait. La justice vient de les condamner à de la prison avec sursis.

Deux individus ont écopé d’une peine de prison avec sursis pour le viol d’une jeune femme belge, rapporte le Het Nieuwsblad. Les faits se sont déroulés en juin 2018, dans les toilettes d’un café de Gand.

Après son agression, la victime a perdu le souvenir des événements. Elle ne s’est rendue compte de ce qu’elle avait subi que plusieurs semaines plus tard, en naviguant sur les réseaux sociaux, via une vidéo. Ses violeurs avaient en effet filmé la scène.

«Ma cliente a été violée ce soir-là par deux hommes dans les toilettes du café Lime. D’abord par un, puis par son ami, qui a également filmé la scène. Il a fièrement montré la vidéo à ses amis. C’est juste un comportement dégoûtant», déclare l’avocat de la victime au Het Nieuwsblad.

Traumatisée et infectée

La jeune femme a été traumatisée par les événements. Des témoins assurent qu’elle était en pleurs et ne tenait plus debout après son viol, relate encore l’avocat. La victime a en outre contracté plusieurs MST ce soir-là.

Le premier violeur a écopé de 16 mois de prison avec sursis. Le second, qui avait également diffusé la vidéo, de 20 mois. Le tribunal de Gand les a également condamnés à verser des dommages et intérêts à la victime.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
justice, réseaux sociaux, Belgique, viol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook