Europe
URL courte
Par
171569
S'abonner

Alors que Commerzbank a informé fin février RT et Ruptly de la prochaine fermeture de leurs comptes, Moscou a prévenu Berlin que si le fonctionnement des médias russes n’était pas assuré en Allemagne, des mesures symétriques suivraient. La partie allemande répond que les autorités n’ont aucunement influencé la décision de l’institution financière.

La diplomatie allemande assure que le gouvernement n’a aucunement influencé la décision de Commerzbank de cesser toute relation avec la chaîne russe RT et estime que la promesse des mesures de rétorsion formulée par Moscou est inconsistante.

«Le gouvernement allemand n’a aucunement influencé Commerzbank en vue de l’arrêt de ses relations d’affaires avec RT et nous ne disposons pas d’informations de la part d’autres clients d’affaires de RT», a déclaré lors d’un point de presse à Berlin le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Christopher Burger.

Commerzbank informe de la prochaine fermeture de comptes

Le 26 février, la banque allemande a envoyé un message, informant des agences RT et Ruptly en Allemagne de la fermeture de leurs comptes chez elle. La possibilité de réaliser des opérations financières sera annulée à partir du 31 mai.

Moscou réagit

Jeudi 4 mars, il a été annoncé que le premier vice-ministre russe des Affaires étrangères, Vladimir Titov, s’est adressé au secrétaire d’État allemand aux Affaires étrangères, Miguel Berger, pour le prévenir que le refus des banques allemandes de fournir des services à RT pourraient déboucher sur des mesures de rétorsion.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a quant à elle déclaré que la Russie serait obligée d’adopter des mesures symétriques à l’encontre des médias allemands en Russie, si l’Allemagne n’assurait pas le fonctionnement normal des médias russes. 

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
La France menace la Russie et Poutine au sujet de Navalny, promettant des sanctions en cas de décès
Tags:
AIIB, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook