Europe
URL courte
Par
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (69)
3452
S'abonner

En Allemagne, le ministre-président de Bavière a espéré que la certification de nouveaux vaccins s’effectuerait strictement en fonction des données scientifiques et a invité l’EMA à accélérer la procédure d’examen de nouveaux vaccins.

 Markus Söder, ministre-président de Bavière, a espéré l’absence de toute politisation de la certification en UE de vaccins telque le Spoutnik V.

«J’espère qu’à l’égard des vaccins de type Spoutnik V [seuls] seront examinés les arguments purement scientifiques lors de la question d’approbation et qu’aucun autre argument ne sera pris en compte», a-t-il déclaré, intervenant au Landtag (parlement du land), à Munich.

Et de s’adresser à l'Agence européenne des médicaments (EMA) avec la demande d’«accélérer la procédure d’examen de nouveaux vaccins, y compris Spoutnik V» en vue de la certification dans l’UE.

Demande d’enregistrement de Spoutnik V en Europe

Le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) a annoncé que l’EMA avait entamé une expertise du vaccin Spoutnik V consécutive au dépôt d’un dossier pour enregistrement. L’agence, a-t-il été précisé, vérifiera si le produit correspond aux standards de l’UE en matière d’efficacité, d’innocuité et de qualité.

Dossier:
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (69)

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
anti-vaccins, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook