Europe
URL courte
Par
14683
S'abonner

Plus de 200 perquisitions ont été menées mardi en Belgique et 48 personnes ont été arrêtées dans le cadre d'une vaste opération de police contre le crime organisé, a annoncé le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw.

Les perquisitions, menées à Anvers, Bruxelles, Charleroi et Liège, ont permis de saisir 1,2 million d'euros, 15 armes prohibées dont six armes à feu, huit véhicules de luxe, trois machines servant à compter l’argent, des uniformes de police et des balises GPS, a précisé le procureur fédéral lors d'une conférence de presse.

M.Van Leeuw a relevé que cette enquête, initiée par la police judiciaire fédérale, «concerne une organisation criminelle soupçonnée de fournir intentionnellement des téléphones cryptés aux milieux criminels».

Le dossier, géré par le parquet fédéral et dirigé par un juge d’instruction du tribunal de première instance d’Anvers, «a été ouvert à la fin de 2018 à la suite d'enquêtes dans toute la Belgique. Il a été constaté à l'occasion de ces enquêtes que les membres d'organisations criminelles utilisaient de plus en plus souvent des téléphones cryptés», a-t-il fait savoir.

Une grande mobilisation

Au total, 1.600 policiers ont été mobilisés dans le cadre de cette opération en plus de 265 membres des unités spéciales. L'enquête visait notamment le démantèlement d’un réseau de communication crypté qui est utilisé par les organisations criminelles pour planifier leurs trafics. Au total, un milliard de messages cryptés ont été interceptés.

Le réseau de communication ciblé par l’enquête utilise des appareils équipés de logiciels de cryptage «SKY ECC,» parfois appelés téléphones PGP («Pretty Good Privacy»), très largement utilisés par les milieux du crime organisé.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Tags:
crimes, drogue, opération, Belgique, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook