Europe
URL courte
Par
61118
S'abonner

Les châteaux européens sont devenus un centre d’intérêt parmi les investisseurs riches, dont ceux de Chine, dans une quête de «confidentialité», d’«intimité» et d'«espace supplémentaire», révèlent des agents d’immobilier.

Les châteaux d’Europe sont devenus populaires parmi les investisseurs riches, dont les les Chinois, écrit le South China Morning Post.

«Bien qu'ils aient été rendus populaires par des films tels que ceux de Disney, la pandémie de coronavirus a amplifié le besoin de confidentialité et d'espace supplémentaire», note le journal qui a consulté des agents de vente.

«Les acheteurs recherchent de l’intimité et de l’espace, et quel meilleur endroit pour être isolé que votre propre château», a déclaré Lodovico Pignatti Morano, associé directeur d’Italie Sotheby’s International Realty. «Compte tenu des circonstances de l'année dernière, et avec le Covid-19, la demande a clairement augmenté».

Châteaux et vignobles préférés

De telles propriétés sont considérées comme une nouveauté parmi les acheteurs asiatiques, souligne le journal, précisant que les châteaux sont des «trophées qui permettent aux riches de divertir leurs amis et de s'adonner à leurs passions, telles que la vinification, en particulier sur les domaines qui ont des vignobles».

Les prix varient en fonction de l'emplacement, de la taille et de l'état de la structure, selon les agents immobiliers. Les prix en Italie varient entre 7 millions d'euros et plus de 20 millions d'euros, en France entre 700.000 et 50 millions d'euros, en Écosse entre 263.000 euros et 9,35 millions d’euros, relate le journal chinois.

Combinaison du traditionnel du moderne

«Les acheteurs adorent l'apparence d'un château traditionnel - les tourelles, une tour, des créneaux et des douves entourant la propriété sont toujours en demande. Nous avons également vu des acheteurs demander des châteaux traditionnels avec des équipements modernes, des salles de sport, des piscines et des salles de cinéma. Les acheteurs veulent la beauté et le caractère unique d'un château sans compromettre le style de vie auquel ils sont habitués», a raconté l’agent.

«Le marché des châteaux connaît un regain d'intérêt ces dernières années et attire des acheteurs locaux et étrangers en quête d'authenticité et d'art de vivre à la française», a déclaré Alexis Caquet, directeur général de l'agence immobilière Engel & Volkers Paris.

Selon l’agent français, sa clientèle est constituée majoritairement d'acheteurs chinois, américains et sud-américains, mais aussi européens, dont les Français représentent la majorité, plus de 60%, a-t-il déclaré. «Les acheteurs chinois sont actifs. Ils recherchent surtout des châteaux avec des domaines viticoles. Ils recherchent souvent la combinaison parfaite d’un beau château et d’un vignoble avec une [réputation] déjà acquise ou un fort potentiel», a-t-il précisé.

D'après La revue du vin de France, la barre des 100 châteaux passés sous la coupe de propriétaires chinois a été franchie à Bordeaux en 2019. Majoritairement, leur production est vendue en Chine, première destination à l'export des vins de Bordeaux, où les propriétaires chinois réalisent de solides plus-value.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
Europe, château, richesse, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook