Europe
URL courte
Par
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (73)
4550
S'abonner

Après que la présidente de l’EMA a comparé la délivrance d’un permis national au vaccin Spoutnik V à la «roulette russe», le chef de la commission de vaccination allemande a assuré que c’était «un bon vaccin», dont l’approbation par l’Union européenne finira par avoir lieu.

La procédure d’examen du dossier d’enregistrement du vaccin russe Spoutnik V étant en cours auprès de l’Agence européenne de médicaments (EMA), le chef de la commission de vaccination allemande (Stiko) Thomas Mertens s’est exprimé auprès du Rheinische Post quant à sa performance.

«C’est un bon vaccin qui sera probablement approuvé dans l’UE à un moment. Les chercheurs russes sont très expérimentés en matière de vaccination. Le Spoutnik V a été intelligemment développé», avance le responsable qui explique que basé sur un adénovirus, le Spoutnik V utilise deux virus vecteurs différents pour la première et la seconde dose, contrairement au vaccin d’AstraZeneca:

«C’est très intelligent, car cela peut éviter des pertes d'efficacité potentielles dues aux réponses immunitaires contre les vecteurs».

M.Martens refuse cependant de se prononcer sur la date à laquelle il sera possible de se faire inoculer le vaccin russe en Allemagne.

«J’espère au moins que nous contrôlerons la situation d'ici l’automne pour que l’effet des injections soit clairement visible.»

«Roulette russe»

Après que la présidente de l’EMA et chef de l’AGES (agence sanitaire autrichienne) Christa Wirthumer-Hoche a comparé le 7 mars la délivrance d’un permis national pour l’utilisation d’urgence du vaccin russe «à la roulette russe», le régulateur autrichien a précisé qu’il n’était pas question de mettre en doute l’innocuité ou de l’efficacité du produit russe.

«Il fait actuellement l’objet d’une étude de l'Agence européenne des médicaments dans le cadre de la procédure d’enregistrement», a fait savoir un porte-parole de l’AGES.

Feu vert de la Slovaquie et de la Hongrie

Le 4 mars, l’EMA a annoncé le début de la procédure d’examen du dossier d’enregistrement du Spoutnik V. À la suite de l’annonce, les autorités russes se sont dites prêtes à fournir des vaccins à 50 millions d'Européens à partir du mois de juin.

Pendant ce temps, certains pays européens ont déjà opté pour l’utilisation du vaccin russe. Ainsi, la Slovaquie et la Hongrie ont donné leur feu vert à l’utilisation du Spoutnik V sans attendre l’avis de l’Agence européenne des médicaments.

Dossier:
Polémique autour du vaccin Spoutnik V en Europe (73)

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Moscou répond à la Pologne en déclarant cinq diplomates personae non gratae
Tags:
Europe, vaccination, Agence européenne des médicaments (EMA), Spoutnik V, AstraZeneca
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook