Europe
URL courte
Par
9326
S'abonner

Une femme de chambre de 33 ans a été tuée dans un motel en Belgique, rapporte la presse belge. Le présumé coupable, un Français évadé d’un hôpital psychiatrique marseillais, s’est laissé interpeller, indiquant avoir obéi au «diable».

Xhuljeta, une femme de chambre d’origine albanaise de 33 ans travaillant à l’hôtel Best Western de Ruisbroek, en périphérie bruxelloise, y a été tuée par un individu qui n’était «pas dans son état normal», a révélé lundi le journal La Dernière Heure. L’auteur, un certain Hilaire P., âgé de 36 ans et de nationalité française, a été rapidement interpellé.

Se baladant sans vêtements dans un couloir de l’hôtel, il s’est emparé d’un extincteur et a brutalement frappé sa victime, laquelle est morte sur le coup. Il est ensuite resté nu à côté d’elle, prêt à se faire interpeller. «Je l’ai tuée, prends-moi maintenant, c’est bon», a-t-il dit, affirmant que sa «mission était accomplie», selon des propos rapportés mardi par le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

De son propre aveu, il entendait des voix, dont celle du «diable», lequel lui aurait ordonné de tuer la femme de chambre. «Je n’avais pas d’autre choix que d’obéir», a-t-il déclaré. Il s’était évadé d’un centre psychiatrique de Marseille. Il comparaît ce mercredi 17 mars devant un juge d’instruction pour assassinat.

Parents assassinés

D’après le Nieuwsblad, qui relaie une interview de l’oncle de Xhuljeta dans la presse albanaise, la jeune femme avait quitté son pays natal en 2002 après que ses parents y ont été assassinés par un jeune homme. «Une des sœurs de Xhuljeta a été blessée dans la fusillade, mais les enfants ont survécu en se cachant sous le lit», confie-t-il. «C’est un nouveau drame qui touche notre famille».

Ils sont d’abord passés par la Grèce avant de s’installer en Belgique. La trentenaire travaillait dans cet hôtel depuis cinq ans. «Ils ont tenté de s’offrir une vie meilleure. Cette nouvelle souffrance nous attriste beaucoup», ajoute l’oncle.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
Belgique, Albanie, diable, meurtre, hôtel
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook