Europe
URL courte
Par
10312
S'abonner

Un think tank a accusé le gouvernement britannique d'être responsable de 27.000 décès dus au Covid-19 qui auraient pu être évités si le troisième confinement avait été mis en place plus tôt.

Le Royaume-Uni aurait enregistré 27.000 morts de moins du fait du Covid-19 s’il avait instauré le troisième confinement assez rapidement pour empêcher la hausse de la mortalité en décembre, a annoncé ce jeudi 18 mars le groupe de réflexion britannique Resolution Foundation.

«Le report du début du dernier confinement à janvier, malgré les preuves d'une augmentation rapide des cas, a entraîné environ 27.000 décès supplémentaires liés au Covid-19», a indiqué le think tank dans un communiqué publié un an après le début du premier confinement.

Qui plus est, les trois confinements britanniques ont été trop tardifs, selon le groupe.

«Cela a conduit le Royaume-Uni à avoir l'un des taux de surmortalité les plus élevés de toutes les économies avancées», note Resolution Foundation.

Les confinements retardés ont par conséquent été plus longs.

​Cela a fait que l’économie britannique a subi les plus strictes restrictions parmi celles adoptées par d’autres pays du G7 en 2020, poursuit le think tank.

Des succès cependant

Les auteurs du rapport ne manquent cependant pas de mettre en avant le fait que le Royaume-Uni a été le premier des pays d’Europe à lancer sa campagne de vaccination, le 8 décembre.

«Le Royaume-Uni a été le premier pays à lancer un programme de vaccination cliniquement approuvé le 8 décembre, et distribue les doses trois fois plus rapidement que [le reste de] l'Europe. Vingt-cinq millions de personnes ont reçu leur première dose, et tous les adultes âgés de 50 ans et plus auront été vaccinés d’ici début avril», précise le groupe de réflexion.

De plus, il salue l’assistance économique accordée par le gouvernement aux entreprises et aux salariés pendant la pandémie.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Olivier Duhamel reconnaît les accusations d'agressions sexuelles sur son beau-fils
Tags:
Covid-19, pandémie, confinement, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook