Europe
URL courte
Par
71342
S'abonner

Suite à l’expulsion de deux diplomates russes par Sofia, le ministère russe des Affaires étrangères dénonce une nouvelle «espionnite» en Bulgarie et le place dans le contexte d’une montée de tensions entre Moscou et l’Occident.

Face au regain des tensions dans les relations russo-américaines la semaine dernière, la Bulgarie poursuit sa «chasse aux sorcières», affirme la diplomatie russe. Sofia vient d’expulser deux diplomates russes dans une affaire d’espionnage.

«Nous constatons une nouvelle "espionnite" antirusse en Bulgarie qui a récidivé pour des raisons quelconques à l’approche des législatives du 4 avril et ce dans le contexte d’une flambée de russophobie en Occident, avant tout aux États-Unis», indique le communiqué de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères diffusé ce mardi 23 mars.

Une déclaration qui fait suite aux passes d’armes entre Joe Biden et Vladimir Poutine, après que le Président américain a qualifié le 18 mars sur ABS News son homologue russe de «tueur», promettant qu'il en paiera «le prix».

Vladimir Poutine lui a répondu en citant un proverbe enfantin: «C'est celui qui dit qui est». L’invitation du Président russe à poursuivre la discussion en direct n’a pas été acceptée par le 46e Président des États-Unis, la porte-parole de la Maison-Blanche ayant évoqué un calendrier «chargé».

«Chasse aux sorcières» en Bulgarie

Quant à l’expulsion des deux diplomates russes, Moscou souligne qu’il se réserve le droit d’y répondre symétriquement.

«Nous réitérons notre appel à Sofia à mettre fin à la chasse aux sorcières qui nuit aux intérêts nationaux de la Bulgarie. Il est temps de revenir à des relations bilatérales constructives plus naturelles pour les échanges russo-bulgares», poursuit la diplomatie russe.

Soupçons d’espionnage

Ce n’est pas la première fois que la Bulgarie accuse la Russie d’espionnage. Le 18 décembre 2020, le ministère bulgare des Affaires étrangères a déclaré persona non grata un diplomate russe pour des soupçons d’espionnage et l’a expulsé du pays, «sans fondement» selon Moscou.

À l’automne 2020, la Bulgarie avait expulsé deux employés de la Représentation commerciale russe dans le pays sans présenter de preuves d’une activité incompatible avec leur statut. En guise de mesure de rétorsion, Moscou a expulsé deux diplomates bulgares.

Lire aussi:

Avant de vacciner une ministre, Olivier Véran fait une gaffe et se lance dans l’autodérision – vidéo
Une figure des anti-restrictions trouve un «camp Covid secret» dans les Landes, la préfecture dément
Les raves-parties à répétition organisées en Bretagne auraient un important impact écologique
Pass sanitaire dans les transports: entrée en vigueur «entre le 7 et le 10 août»
Tags:
Occident, Moscou, Russie, Sofia, Bulgarie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook