Europe
URL courte
Par
11926
S'abonner

Un monument en mémoire du prince Philip devrait être érigé à Londres, l’initiative ayant reçu le soutien de parlementaires britanniques, relate le Telegraph.

La proposition d’installer une statue du prince Philip sur l’avenue The Mall, non loin du palais de Buckingham, a été soutenue par les parlementaires britanniques, indique le Telegraph. Une initiative qui recevrait le soutien de Boris Johnson.

L’idée d’ériger une statue du mari de la reine Élisabeth II a été lancée sous la forme d’une pétition en ligne suite au communiqué annonçant la mort du prince consort, duc d’Édimbourg. Près de 7.000 personnes l’ont déjà signée au moment de la publication de l’article.

Le monument pourrait être en partie financé par des dons, précise le quotidien.

Des officiels et des personnalités du monde entier ont rendu hommage au prince Philip qui s’est éteint «paisiblement» à l'âge de 99 ans le 9 avril. Sa mort est survenue à la suite d’une longue bataille contre une maladie cardiaque.

Emmanuel Macron a salué sa «vie exemplaire marquée par le courage, le sens du devoir et de l'engagement envers la jeunesse et l'environnement».

Funérailles sous restrictions

Les funérailles de l’époux d'Élisabeth II sont prévues samedi 17 avril au château de Windsor. Le nombre de participants à cette cérémonie solennelle ne peut dépasser trente personnes à cause des restrictions sanitaires en vigueur au Royaume-Uni.

Le Premier ministre Boris Johnson a décidé de laisser sa place pour permettre à un membre de la famille royale d'assister aux funérailles, indique le 10 Downing Street dans un communiqué auquel Insider a eu accès.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
Londres, Royaume-Uni, statue, décès, prince Philip, duc d’Édimbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook