Europe
URL courte
Par
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (124)
11728
S'abonner

Les premières vaccinations de touristes étrangers ont été effectuées à Saint-Marin où cinq vacanciers lettons ont reçu une première dose du Spoutnik V. Pour les partants, il suffit de réserver un hébergement pour au moins six nuits au total et de payer 50 euros. Tous les touristes sont les bienvenus, sauf… les Italiens.

Chose promise, chose due. Comme annoncé par le ministre saint-marinais du Tourisme, Federico Pedini Amati, la petite République a lancé une campagne de tourisme vaccinal pour les étrangers qui souhaiteraient recevoir le Spoutnik V russe.

Les premières vaccinations de touristes étrangers ont été réalisées ce mardi. Il s’agit de cinq touristes lettons qui se trouvaient déjà en séjour dans la petite République et qui ont décidé de profiter de l’offre, indique le journal en ligne local Libertas.

De nombreuses réservations sont déjà parvenues d’Europe, par exemple, d’Allemagne et de Croatie, mais aussi de pays situés bien plus loin, comme le Brésil ou l’Argentine, selon le Corriere Romagna. Les pays d’origine des premiers touristes «vaccinaux» sont l’Irlande, la Suisse, la France, le Royaume-Uni, la Suède, la Chine, les Philippines et Dubaï, précise pour sa part l’agence italienne ANSA.

Comment cela se passe

Toute personne en bonne santé de 18 à 84 ans ne résidant pas en Italie peut adresser une demande de vaccination à condition que la réglementation en vigueur lui permette de se rendre à Saint-Marin. Il sera indispensable également de réserver un hôtel pour au moins trois nuits d’abord et trois autres par la suite, espacées d’un minimum de 21 jours et d’un maximum de 28 pour recevoir la deuxième injection.

La prise en charge coûte 50 euros, selon le règlement élaboré par le gouvernement, et les touristes vaccinés se verront remettre un certificat.

Les Italiens interdits d’accès

Le tourisme vaccinal est actuellement ouvert à tous, sauf aux Italiens, car aucun accord spécifique n’existe avec Rome. En effet, le paquet «vaccin plus hôtel» prévoit l’administration du Spoutnik V, qui n’est pas encore reconnu par l'Agence européenne des médicaments (EMA) et n’est pas utilisé actuellement en Italie.

Le gouvernement de Saint-Marin a lancé la vaccination de sa population avec le Spoutnik V le 25 février, après une controverse concernant la violation d’un accord conclu en janvier entre l’Italie et Saint-Marin. Ne faisant pas partie de l’Union européenne, la petite République n’a pas pu bénéficier des contrats signés par la Commission pour l’achat de doses de vaccins approuvés par l’EMA. Pour pouvoir vacciner sa population, le gouvernement de Saint-Marin s’est approvisionné directement à Moscou.

Le Fonds russe d'investissements directs (RFPI), responsable de la promotion du Spoutnik V à l’étranger, s’est quant à lui déclaré prêt dès le 10 mai à assurer «des livraisons supplémentaires de vaccin pour le tourisme de vaccination».

Le «département Covid» fermé

La campagne de vaccination dans le petit État avait été précédemment évoquée par Roberto Ciavatta, secrétaire d'État saint-marinais à la Santé et à la Sécurité sociale.

«Nous, nous n'avons jamais eu d'effets [indésirables, ndlr] autres que des maux de tête, de la fièvre sporadique ou une légère douleur au bras», avait-il déclaré au quotidien Il Sole 24 Ore.

Selon une étude scientifique publiée dans The Lancet, le vaccin russe est efficace à 91%, mais les résultats obtenus à Saint-Marin, prouvent, selon son gouvernement, une protection pratiquement totale, révèle pour sa part le magazine GQ.

Grâce à la vaccination, le nombre d'infections à Saint-Marin «est actuellement proche de zéro […] à tel point que le département Covid mis en place depuis le début de la pandémie a été fermé», a encore expliqué Roberto Ciavatta.

Selon l’université Johns-Hopkins, Saint-Marin arrive troisième, derrière les Seychelles et Israël, d’après le pourcentage de sa population entièrement vaccinée.

Dossier:
La distribution du vaccin russe anti-Covid Spoutnik V dans le monde (124)

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
touristes, vaccination, Saint-Marin, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook