Europe
URL courte
Par
7721
S'abonner

Vous avez dit tourisme vaccinal? Plutôt celui des tests PCR: ces derniers temps, des citoyens belges viennent en France pour s’y faire tester gratuitement, rapporte la RTBF.

La pandémie sévit encore et le tourisme reste placé sous le signe de tests anti-Covid. Clément Beaune avait déjà rassuré en mai que les vacanciers qui viendront en France n’auront pas à payer pour un test PCR.

«Le Parlement européen demande en ce moment à ce que les tests soient gratuits partout en Europe», avait-il alors précisé. Mais si la France et la Norvège ont suivi ce chemin, ce n’en pas le cas pour les autres États de l’Union.

Ainsi, en Belgique, un PCR coûte un peu moins de 50 euros et d’ailleurs le royaume figure parmi les États européens où le test est relativement bon marché! Certes, les citoyens affichant des symptômes n’auront rien à payer, mais ceux qui veulent se faire tester pour voyager à l’étranger si.

Cap sur la frontière française

Dans un reportage, la RTBF rapporte que, pour éviter de payer, beaucoup de Belges se dirigent donc en France. Ainsi, à Leers, cette commune limitrophe, ils sont de plus en plus nombreux à arriver dans un centre commercial où les tests gratuits sont effectués sept jours sur sept. Certains, est-il précisé, viennent même depuis Bruxelles et le déplacement en vaut la peine, vu que les tests sont «entièrement pris en charge par la sécurité sociale française».

Prix des tests en Europe

Le Danemark et Malte proposent eux aussi de se faire tester gratuitement, mais sur rendez-vous, alors qu’ailleurs il faudra sortir le portefeuille.
En Espagne, son prix oscille autour des 100 euros et de 80 euros en Italie. Et ce ne sont point les plus chers. Ainsi, en Finlande le coût peut arriver à 200 euros et en Suède jusqu’à l’équivalent de 300 euros.

Lire aussi:

Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Tags:
Covid-19, test, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook