Europe
URL courte
Par
156619
S'abonner

L'ancien Premier ministre François Fillon, écarté de la vie politique française, s’est trouvé un emploi en Russie. L’homme politique connu pour ses prises de position diplomatiques en faveur d’un dialogue avec Moscou a fait son entrée au sein du conseil d'administration du géant pétrolier russe Zaroubejneft.

François Fillon intègre désormais le conseil d’administration de Zaroubejneft. C’est ce qui découle de la documentation publiée par cette société pétrolière d’État russe sur son site. Le nom de l’ancien Premier ministre français figure ainsi sur la liste des personnes affiliées, en date du 30 juin, accompagné d’une mention faisant état de son nouveau statut.

Le document officiel proposant sa candidature au conseil d’administration de Zaroubejneft a été publié le 11 juin après avoir été signé par le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine. François Fillon y figure en qualité de «président d’Apteras», la société de conseil qu’il a ouverte en 2017 et qui travaille avec des entreprises françaises implantées en Russie.

Penelopegate

En juin 2020, François Fillon a été reconnu coupable de détournement de fonds publics dans l’affaire des emplois fictifs de son épouse Pénélope. Il a été condamné à cinq ans de prison dont trois avec sursis, mais sans mandat de dépôt, ainsi qu’à une amende de 375.000 euros et 10 ans d'inéligibilité.

Sa défense avait immédiatement annoncé faire appel. La date de ce nouveau procès a été fixée du 15 au 30 novembre 2021 à la cour d'appel de Paris.

François Fillon a dirigé le gouvernement français de 2007 à 2012, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

«Relations amicales»

En décembre 2018, François Fillon avait effectué une visite à Moscou et rencontré à titre privé Vladimir Poutine. Le porte-parole de la présidence russe, Dmitri Peskov, avait alors déclaré que les deux hommes étaient liés par des «relations amicales de longue date».

«Lorsque François Fillon était Premier ministre, Vladimir Poutine était lui aussi à la tête du gouvernement. Ils ont également maintenu le contact et poursuivi la communication plus tard», avait précisé Dmitri Peskov.

Autres personnalités

Ce n’est pas la première fois que d’anciens hauts responsables participent à des projets économiques en Russie. Ainsi, l'ex-ministre autrichienne des Affaires étrangères, Karin Kneissl, a été nommée début juin membre du conseil directeur d’un autre géant pétrolier russe, Rosneft. La nouvelle composition de ce conseil comprend également le patron du groupe Nord Stream 2 AG, l’opérateur du gazoduc éponyme, Matthias Warnig, le président du conseil d'administration de Marcuard Holding Ltd Hans-Joerg Rudloff, ainsi que l'ex-chancelier allemand Gerhard Schröder.

L’ex-chancelier autrichien Christian Kern occupe un poste à responsabilités au sein de la société Chemins de fer de Russie depuis 2019.

En outre, l’ancien ministre autrichien des Finances Hans Jörg Schelling est conseiller du gazoduc Nord Stream 2 depuis 2018.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
Zaroubejneft, Russie, François Fillon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook