Europe
URL courte
Par
2232121
S'abonner

Bruxelles propose à Moscou de discuter de la reconnaissance mutuelle des certificats Covid comprenant entre autres des informations relatives à la vaccination. L’UE a déjà envoyé des informations techniques à la Russie, a indiqué à Sputnik un porte-parole de l’UE. Le Kremlin et le ministère russe de la Santé ont commenté ce projet européen.

L’Union européenne invite la Russie à rejoindre son système de certificats numériques délivrés aux personnes vaccinées contre le Covid-19, rétablies après cette maladie ou ayant des tests PCR négatifs, a déclaré ce jeudi 8 juillet l’ambassadeur de l’UE en Russie, Markus Ederer.

«Nous devons trouver une solution pour nos certificats Covid […]. Il serait utile si nous parvenions à nous entendre sur la reconnaissance mutuelle des certificats de la Russie ou des certificats délivrés par l’Union économique eurasiatique (UEEA). Nous avons proposé de mener de telles discussions. Si elles sont couronnées de succès, cela permettra de réduire le nombre de problèmes auxquels sont confrontés les voyageurs», a indiqué M.Ederer lors d’un point presse à Moscou.

D’ailleurs, il a refusé d’émettre des prévisions quant à la date de réouverture des frontières de l’UE aux touristes russes alors que le nombre de nouveaux cas de Covid-19 est de nouveau en hausse en Russie.

Le porte-parole de l’UE Christian Wigand a confirmé à Sputnik que l’UE avait envoyé des informations à ce sujet aux autorités russes, tout en précisant que les discussions n’avaient pas encore été lancées.

«Ces derniers jours, des informations générales et techniques sur le certificat ont été données à de nombreux pays tiers, dont la Russie, via les délégations de l'UE. Il n'y a pas de pourparlers, mais il s'agit de premières informations générales et techniques qui ont été envoyées à nombre de nos partenaires à travers le monde, y compris à la Russie», a-t-il précisé.

Certificats numériques de l’UE reconnus à l’étranger

Les certificats Covid numériques européens permettent à leurs détenteurs de traverser les frontières au sein de l’UE sans devoir respecter ensuite une mise en quarantaine.

Selon M.Ederer, la législation européenne permet de reconnaître les documents appropriés délivrés par d’autres pays.

​Le 7 juillet, l’UE et la Suisse ont notamment annoncé la reconnaissance mutuelle de leurs certificats Covid.

Moscou répond et évoque son vaccin Spoutnik V

Le Kremlin a salué la proposition faite par l’ambassadeur de l’UE et estimé qu’un compromis était possible à ce sujet.

«La déclaration de l’ambassadeur est remarquable et très positive. Il est clair que nous pouvons avoir des positions différentes. L’Agence européenne des médicaments n’a pas reconnu le vaccin russe Spoutnik V. Cette mission est complexe, mais nous sommes convaincus que si nous renonçons aux préjugés politiques ou artificiels, elle sera un succès», a déclaré le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

Le ministère russe de la Santé a confirmé ce jeudi 8 juillet avoir reçu une lettre concernant la reconnaissance des passeports sanitaires et s’est dit favorable à cette idée.

«Nous avons reçu une lettre. Nous sommes prêts à organiser des rencontres et à discuter», a indiqué l’assistant du ministre de la Santé, Alexeï Kouznetsov.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Tags:
pandémie, vaccination, reconnaissance, Union européenne (UE), Russie, Markus Ederer, Covid-19, passeport sanitaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook