Europe
URL courte
Par
316112
S'abonner

Le capitaine du bateau avec à son bord 27 migrants, dont 10 enfants, secourus jeudi 8 juillet en fin de matinée à Saint-Malo, se trouvait vendredi en garde à vue avant une possible présentation au parquet de Saint-Brieuc, a appris l’AFP auprès du parquet.

Âgé de 27 ans et de nationalité étrangère, qui reste à préciser, cette personne était aux commandes du bateau et a été interpellé après le sauvetage, a précisé le parquet de Saint-Brieuc, chargé du volet judiciaire de cette affaire, confirmant des informations de la presse locale.

Jeudi, la procureure de la République de Saint-Malo, Christine Le Crom, avait indiqué qu'il «semblerait que ce bateau soit parti d'Erquy (Côtes-d'Armor) ou de Saint-Brieuc» vers 01h.

Le pilote du bateau pourrait être présenté au parquet vendredi en fin de journée. «Il va y avoir une ouverture d'information pour l'aide au séjour en exposant les personnes à un risque immédiat de blessures», a indiqué le parquet de Saint-Brieuc.

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) avait été contacté jeudi vers 5h30 par «des migrants se signalant en difficulté suite à une panne de carburant à 18 nautiques (33 km) au large de Saint-Malo».

Les autorités avaient demandé à un navire de pêche de s'assurer de la sécurité de ces personnes en attendant un patrouilleur des douanes qui a récupéré sains et saufs les passagers qui ont été pris en charge par le Samu et la police aux frontières (PAF) à Saint-Malo.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Tags:
Saint-Malo, bateau, sauvetage, migrants, La Manche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook