Europe
URL courte
Par
2116910
S'abonner

Plus de 5.000 personnes opposées à la vaccination contre le Covid-19 ont manifesté mercredi dans la capitale grecque Athènes, certains agitant des drapeaux du pays, pour dénoncer le programme sanitaire du gouvernement et appeler à la démission du Premier ministre Kyriakos Mitsotakis.

Réunis devant le parlement, où un important dispositif de sécurité était en place, les manifestants ont exprimé leur colère face aux vaccins contre le Covid-19, demandant au gouvernement de s'en débarrasser.

Il s'agissait du rassemblement le plus important depuis le début de la campagne de vaccination dans le pays.

Selon une récente enquête d'opinion réalisée par Pulse pour Skai TV, la plupart des sondés ont exprimé le souhait d'être vaccinés et se sont dits favorables à la vaccination obligatoire pour certaines tranches de la population. Environ 41% des Grecs ont reçu les deux doses de vaccin.

Le gouvernement a ordonné lundi la vaccination obligatoire de l'ensemble du personnel soignant suite à une importante hausse des nouvelles contaminations au coronavirus, alors que la saison touristique, vitale pour le pays, bat son plein.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
Grèce, vaccination, coronavirus SARS-CoV-2, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook