Europe
URL courte
Par
114
S'abonner

Les discussions au sein de la Banque centrale européenne (BCE) devraient être animées jeudi prochain lors de la première réunion de politique monétaire depuis la présentation de la nouvelle stratégie, d'autant plus délicate à appliquer que la reprise économique est menacée par la résurgence de la pandémie de coronavirus.

Le Conseil des gouverneurs doit mettre à jour les indications sur l'évolution future de la politique monétaire ("forward guidance") données aux marchés financiers afin d'y intégrer la nouvelle stratégie dévoilée le 8 juillet, qui prévoit que l'inflation dans la zone euro puisse dépasser son objectif fixé à 2%.

Ce changement de stratégie (la BCE visait auparavant une hausse des prix légèrement inférieure à 2%) a été adopté à l'unanimité mais sa mise en pratique pourrait être plus délicate et raviver des divisions au sein du Conseil car ses membres sont en désaccord sur la trajectoire économique et sur l'ampleur des soutiens que l'institution doit maintenir, principalement via des achats d'obligations sur les marchés.

Jusqu'à présent, la BCE s'est engagée à poursuivre ces achats aussi longtemps qu'elle le jugera nécessaire et à maintenir les taux d'intérêt à leur niveau actuel, historiquement bas, jusqu'à ce qu'elle soit convaincue que l'inflation se rapproche durablement de son objectif.

Lire aussi:

La relation «d’exception» France-Maroc appelée à se renouveler face aux nouveaux défis
«État Mafia»: des manifestants anti-pass s’en prennent à un pharmacien à Montpellier - vidéos
Un policier ouvre le feu pour protéger ses collègues d’une voiture-bélier
Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
Tags:
Banque centrale européenne (BCE), politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook