Europe
URL courte
Par
3133
S'abonner

La Grande-Bretagne va menacer cette semaine de s'écarter de l'accord de retrait de l'Union européenne si Bruxelles ne fait pas preuve d'une plus grande souplesse sur l'Irlande du Nord, ont déclaré une source britannique et trois sources européennes à Reuters.

David Frost, le ministre britannique chargé du Brexit, se prépare à annoncer un changement important dans la mise en oeuvre du protocole nord-irlandais qui pourrait avoir d'importantes conséquences sur les relations avec l'UE, a dit l'une de ces sources.

Interrogé lundi sur une éventuelle volonté de la Grande-Bretagne de s'écarter de ce protocole, le porte-parole de Boris Johnson a déclaré que Londres préciserait ses intentions "en temps voulu", sans fournir davantage de précisions.

Bruxelles s'attend à ce que David Frost cherche à s'écarter du protocole jusqu'à ce que l'UE accepte un compromis, a déclaré un diplomate européen.

Une troisième source, un haut responsable de l'UE, prédit que la Grande-Bretagne préviendra que faute d'accord avec Bruxelles, elle appliquera des mesures unilatérales rendues possibles par l'article 16 du protocole.

"Il s'agira d'un engagement à de nouvelles discussions avec l'UE associé à une menace", a dit ce responsable.

La Grande-Bretagne devrait notamment aller au-delà de ses demandes de changement des règles sur les contrôles phytosanitaires. Le haut responsable de l'UE et un diplomate européen s'attendent également à ce que Londres cherche à retirer la Cour de justice de l'Union européenne du processus d'arbitrage.

Lire aussi:

Un an et demi après, Wuhan rattrapée par une flambée de la souche Delta
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Tags:
Londres, Union européenne (UE), Irlande du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook