Europe
URL courte
Par
5393
S'abonner

Quelque 5.000 personnes ont manifesté mercredi en Grèce, dont 3.000 dans le centre d'Athènes, pour protester contre la vaccination obligatoire des soignants et du personnel des maisons de retraite, rapporte la presse locale.

Les manifestants brandissaient des pancartes pour dire «non à la vaccination obligatoire» en demandant la «liberté», à la veille du vote au parlement sur un décret rendant obligatoire la vaccination contre le Covid-19 pour les soignants et le personnel des maisons de retraite.

La manifestation dans la capitale grecque a été émaillée de tensions. La police a fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogène pour disperser un groupe de près de 120 personnes encagoulées qui jetaient des projectiles.

Les contestataires étaient 2.000 à Thessalonique, la deuxième plus grande ville grecque.

La semaine dernière, le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a annoncé l'obligation pour les soignants et le personnel des maisons de retraite de se faire vacciner, sous peine d'être mis en arrêt de travail.

Les employés de ces établissements accueillant des personnes âgées devront être vaccinés au plus tard le 16 août et les soignants d'ici au 1er septembre.

Le gouvernement grec a décidé de prendre des mesures afin d'encourager le plus grand nombre à se faire vacciner face à la propagation du variant Delta du coronavirus, 99% des malades intubés dans les hôpitaux étant des personnes non vaccinées.

Plus de 4,6 millions des 10,7 millions d'habitants de la Grèce sont entièrement vaccinés, alors qu'en seulement deux semaines le nombre des nouveaux cas est passé de 800 à 3.000 par jour.

Lire aussi:

Mobilisation contre le pass sanitaire: «Si la situation se détériore, les gens ne resteront pas chez eux»
Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Tags:
manifestation, soignants, Grèce, vaccination
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook