Europe
URL courte
Par
Construction du gazoduc Nord Stream 2 (164)
17586
S'abonner

Le gazoduc Nord Stream 2 qui doit relier la Russie à l'Allemagne ne peut pas se soustraire aux règles de concurrence de l'Union européenne qui prévoient que le propriétaire d'un gazoduc et les fournisseurs de gaz naturel qui l'utilisent ne peuvent pas être identiques, a jugé mercredi un tribunal allemand.

Le Tribunal régional supérieur de Düsseldorf a rejeté un recours déposé l'an dernier par les promoteurs du projet sous la mer Baltique porté par le géant russe Gazprom, qui arguaient que les règles européennes sont discriminatoires.

L'UE a fixé comme règle la séparation ou la «dissociation» entre les sociétés qui produisent, transportent et distribuent du gaz naturel sur le territoire des Vingt-Sept.

La réglementation européenne vise à garantir une libre concurrence entre sociétés du secteur et à éviter que des fournisseurs puissent empêcher leurs rivaux d'utiliser les infrastructures qu'ils contrôlent.

Selon l'opérateur de Nord Stream 2, la modification de cette réglementation en 2019 visait à torpiller le projet de gazoduc, qui est loin de faire l'unanimité au sein des pays de l'UE dont certains redoutent une dépendance accrue du bloc au gaz naturel russe.

L'application de la réglementation européenne ne devrait pas bloquer le projet de 11 milliards de dollars mais le rendre plus coûteux et retarder la mise en service du gazoduc capable de transporter 55 milliards de m3.

Cinq sociétés européennes sont associées à Gazprom et ont apporté la moitié du financement: Uniper, Wintershall-Dea, Royal Dutch Shell, OMV et Engie.

Dossier:
Construction du gazoduc Nord Stream 2 (164)

Lire aussi:

Sous-marins: «trahison» pour le ministère des Armées, mais pas de «catastrophe industrielle» pour Le Maire
Sous-marins australiens: la Russie tourne la France en dérision en rappelant les Mistral
Macron évoque la possibilité de «lever le pass» dans certains territoires
Liban: avec l’arrivée en grande pompe du pétrole iranien, le jour de gloire du Hezbollah?
Tags:
Nord Stream 2, Russie, Allemagne, tribunal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook