Europe
URL courte
Par
3112
S'abonner

La Slovaquie a changé samedi sa décision de n'autoriser que les personnes vaccinées contre la Covid-19 à assister à des rassemblements lors de la prochaine visite du pape François, prévue du 12 au 15 septembre.

"Un test négatif ou une preuve d'avoir surmonté la Covid-19 au cours des 180 derniers jours seront suffisants pour obtenir un ticket" d'entrée, selon un communiqué de la conférence des évêques de l'Église catholique slovaque (SBC).

"Beaucoup ont demandé la levée de l'obligation de vaccination. Donc, dans la mesure du possible, nous avons répondu à cette demande", a déclaré le porte-parole de la SBC, Martin Kramara.

Selon lui, les responsables slovaques ont confirmé que l'interdiction pour les non vaccinés pourrait être levée.

L'interdiction des personnes non vaccinées avait créé controverse dans ce pays où seulement 49,5% des adultes sont pleinement vaccinés, contre plus de 70% dans l'ensemble de l'UE.

Jusqu'à présent, seuls les fidèles entièrement vaccinés pouvaient envisager d'assister à des manifestations relatives à la visite papale, du 12 au 15 septembre. Aussi le nombre d'inscrits s'est-il avéré bien inférieur aux prévisions.

La Slovaquie a été particulièrement touchée par la pandémie au début de l'année, enregistrant par moments des taux de contagion et de mortalité par habitant les plus élevés d'Europe.

Lire aussi:

Une voiture fonce sur une terrasse en centre-ville de Fontainebleau, plusieurs blessés
Sous-marins australiens: «Ce qu'il vient de se passer» pèsera sur l’avenir de l’Otan, selon Le Drian
Véran confirme un possible allégement concernant le pass sanitaire
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook