Faits divers
URL courte
Par
0 2138
S'abonner

En tentant de défendre un jeune roué de coups par plusieurs individus armés de barres de fer et de bâtons, deux gendarmes hors service ont été blessés le 10 septembre à Tours. Ils se sont vu prescrire quatre jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

Deux gendarmes hors service ont été blessés dans une violente altercation qui s’est produite sur l’avenue du Grammont à Tours, dans la soirée du 10 septembre, rapporte Actu17. Selon le média, une trentaine d’individus de 16 à 20 ans, dont certains étaient armés de barres de fer ou de battes de baseball, étaient en train de s’en prendre à un jeune homme.

Plusieurs équipages de la police nationale sont alors arrivés sur place et ont vu deux militaires hors service malmenés.

Défendre la victime

Comme le précise la source, les deux gendarmes ont dit qu’ils avaient remarqué le jeune homme en train de se faire frapper à proximité de leur caserne et qu’ils s’étaient interposés pour le secourir. C’est à ce moment qu’ils ont été à leur tour roués de coups par les malfaiteurs.

L’un des militaires présente une plaie à la tête, tandis que le second est blessé à la main. Ils ont été hospitalisés et se sont vu prescrire quatre jours d’Incapacité totale de travail (ITT).

Ils ont porté plainte et ont expliqué qu’ils avaient été frappés par derrière à coups de bâtons.

Actu17 relate que les autres policiers qui se sont mis à effectuer des patrouilles dans le secteur ont aperçu plusieurs jeunes dont certains avaient des barres de fer. L’un âgé de 18 ans a été interpellé et placé en garde à vue.

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat. Les premiers éléments ont constaté qu’une rivalité entre jeunes de deux quartiers serait à l’origine de la rixe.

Lire aussi:

L’essayiste Soral condamné à payer 134.400 euros à la Licra
La démission du Premier ministre «est une trahison collective des partis libanais», selon l’entourage de Macron
Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Tags:
bagarre, gendarmes, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook